éditos

L’Institut français a déjà trois ans. Il s’est installé dans le paysage mondial, avec sa marque unique et ses projets bien identifiés. Chacun reconnaît son utilité et l’efficacité des services qu’il rend à la diplomatie culturelle de notre pays.

Pour cette troisième année, l’Institut ne s’est pas cantonné à la promotion ou à la diffusion de nos valeurs et de notre culture. Ses actions ont été surtout placées sous le signe de la réciprocité, favorisant des interactions avec les pays et les opérateurs partenaires, dans un souci de meilleure compréhension mutuelle et d’enracinement pérenne.

La Saison de l’Afrique du Sud en France en 2013, après en 2012 celle de la France en Afrique du Sud, au-delà du formidable succès des manifestations « grand public », est un exemple réussi de ces dialogues constructifs entre deux pays, à la fois fructueux immédiatement et porteurs de développements à venir.

De même, la réouverture de la Villa Kujoyama, résidence de créateurs français à Kyoto, a été enfin décidée, grâce au mécénat de Pierre Bergé, pour sa rénovation, et au soutien de la Fondation Bettencourt-Schuller pour la mise en place de programmes nouveaux. Cet événement emblématique illustre notre volonté d’aider et promouvoir nos artistes, tout en leur permettant d’échanger avec d’autres cultures.

Les différents programmes lancés par l’Institut français, très souvent construits en partenariat, ont su répondre à la demande de culture française qui s’exprime dans le monde, ainsi qu’aux attentes des professionnels français et étrangers avec lesquels nous travaillons au quotidien.

Avec la fin de l’expérimentation, intervenue fin 2013, l’Institut français retrouve son périmètre initial mais ses missions au service du réseau culturel sont renforcées et son pilotage stratégique confirmé. Ainsi pourra-t-il apporter aux instituts français et aux alliances françaises, partout, son expertise et ses outils (notamment numériques), selon des modalités adaptées à un monde en mouvement perpétuel.

Xavier Darcos
Président Exécutif

 

Ifcinéma
éditos

L’Institut français, en 2013, a poursuivi son développement et la mise en cohérence de son organisation avec ses missions. Quatre priorités ont été mises en avant : les nouvelles générations, la création artistique contemporaine, la coopération et le numérique.

C’est pourquoi le Pôle des nouveaux médias est devenu un Département à part entière, avec pour objectif de toujours innover en la matière et de consolider les outils et services développés au service du réseau culturel et des professionnels. Le Département de la Langue française et celui du Livre et de la promotion des Savoirs ont fusionné afin de former une entité unique ouvrant sur des passerelles entre les disciplines. Ce nouveau département a pour objectif de développer partout dans le monde de nouveaux relais d’influence pour la France par la langue et la pensée, de valoriser l’expertise française et de l’inscrire dans les grands débats mondiaux.

À Cannes avec La Fabrique des Cinémas du Monde, en Avignon aux côtés des artistes africains invités ou à Marseille-Provence 2013, au Vietnam pour la saison française ou à Los Angeles avec les artistes français, l’Institut français accompagne et initie des projets au plus près des enjeux de la présence française dans le monde.

En 2013, cette action a concerné 2 000 projets culturels ou artistiques, plus de 450 projets réalisés en partenariat avec les collectivités territoriales, près de 36 000 projections de cinéma, la traduction de 750 titres français, l’accueil en résidence de plus de 120 créateurs français et étrangers. C’est ainsi que l’Institut français poursuit et consolide chaque année le dialogue entre les cultures grâce à des équipes motivées et compétentes.

Sylviane Tarsot-Gillery
Directrice générale déléguée

Ifcinéma

Le conseil d’administration

PRESIDENT

Xavier DARCOS, Président de l’Institut français   

PARLEMENTAIRES

  •  Jean BESSON, Sénateur de la Drôme, membre de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées
  •  Jacques LEGENDRE, Sénateur du Nord, Vice-Président de la commission de la culture, de l’éducation et de la communication
  • Pascale BOISTARD, Députée de la Somme, secrétaire de la commission des affaires étrangères
  • Hervé GAYMARD, Député de Savoie, membre de la commission des affaires étrangères

REPRESENTANTS du ministère des Affaires étrangères

  • Pierre SELLAL, Secrétaire Général
  • Yves SAINT-GEOURS, Directeur général de l’administration et de la modernisation 
  • Anne-Marie DESCÔTES, Directrice générale chargée des questions de la Mondialisation, du développement et des partenariats
  • Anne GRILLO, Directrice de la Coopération culturelle, universitaire et de recherche 
  • Jean-Paul SEYTRE, Chef de la mission des échanges culturels et de l’audiovisuel extérieur

REPRESENTANTS du ministère de la Culture et de la Communication

  • Jean-François COLLIN, Secrétaire Général
  • Vincent BERJOT, Directeur général des patrimoines 
  • Michel ORIER, Directeur Général de la Création Artistique 
  • Laurence FRANCESCHINI, Directrice Générale des Médias et des industries Culturelles

REPRESENTANTS du ministère de l’éducation nationale

  • Jean-Paul DELAHAYE, Directeur général de l’enseignement scolaire 
  • Marc ROLLAND, Directeur des relations européennes, DREIC  

REPRESENTANT du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche

  • Simone BONNAFOUS, Directrice Générale de l’Enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle 

 

Le conseil d’administration

BUDGET

  • Alexandre KOUTCHOUK, Sous-Directeur du budget au ministère de l’Economie et des Finances

PERSONNALITES QUALIFIEES

  • Patrick de CAMBOURG, Président du Groupe Mazars
  • Charles DANTZIG, Ecrivain Editions Grasset
  • Jean-Claude JACQ, Secrétaire général Fondation de l’Alliance Française
  • Ghassan SALAMÉ, Ancien Ministre
  • Christine ALBANEL, Directrice France Télécom Orange

COLLECTIVITES TERRITORIALES

  • Yves ACKERMANN, Président du Conseil Général du territoire de Belfort
  • Marc MANCEL, Conseiller régional Ile-de-France, Conseiller au Ministère de l’Éducation Nationale
  • François de MAZIERES, Maire de Versailles représentant de l’AMF
  • Pierre SCHAPIRA, Adjoint du maire de Paris chargé des relations Internationales à la Mairie de Paris

PERSONNEL

Marie RAYMOND, Responsable pôle Théâtre
Gaelle MASSICOT-BITTY, Responsable pôle musiques actuelles 
Lise DELMESTRE, Assistante à l’Institut francais

 

 

Organigramme

DIRECTION GénéRALE

Xavier DARCOS, Président Exécutif 
Sylviane TARSOT-GILLERY, Directrice Générale Déléguée 
Pierre COLLIOT, Secrétaire Général 
Nicole LAMARQUE, Secrétaire Générale adjointe 

AGENCE COMPTABLE 

Alain RAUX, Agent Comptable 

DÉPARTEMENT CINÉMA 

Valérie MOUROUX, Directrice 

DÉPARTEMENT COMMUNICATION

Caroline CESBRON, Directrice 

DÉPARTEMENT DÉVELOPPEMENT ET PARTENARIATS

Lazare PAUPERT, Directeur 

DÉPARTEMENT ÉCHANGES ET COOPÉRATIONS ARTISTIQUES

Sophie RENAUD, Directrice 
Alain REINAUDO, Conseiller pour les arts visuels et l’architecture

DÉPARTEMENT LANGUE FRANCAISE, LIVRE ET SAVOIRS

Christophe MUSITELLI, Directeur 

DÉPARTEMENT NUMÉRIQUE

Guillaume DUCHEMIN, Directeur

Organigramme

MÉCÉNAT

Didier VUILLECOT, Responsable 

Paloma GARCIA, Responsable

DÉPARTEMENT DES AFFAIRES ADMINISTRATIVES ET FINANCIÈRES 

Nicole LAMARQUE, Directrice 

DÉPARTEMENT COORDINATION AVEC LE RÉSEAU 

Pierre COLLIOT, Directeur 

DÉPARTEMENT DES RESSOURCES HUMAINES 

Pierre COLLIOT, Directeur 

 

Les chiffres-clés

Les chiffres-clés
Les chiffres-clés
Les chiffres-clés
Les chiffres-clés
Les chiffres-clés
Les chiffres-clés
Les chiffres-clés
Les chiffres-clés
Les chiffres-clés
Les chiffres-clés
Les chiffres-clés
Les chiffres-clés
Les chiffres-clés
Les chiffres-clés

échanges
et coopérations artistiques

MISSIONS ET OBjECTIFS 

MISSIONS 

Réunissant les secteurs du spectacle vivant, des musiques, des arts visuels et de l’architecture, le Département des échanges et coopérations artistiques a pour principal objectif d’inscrire les scènes artistiques françaises dans les lieux de visibilité internationaux (les lieux prescripteurs), contribuant ainsi à affirmer leur vitalité et leur pertinence dans le monde actuel.

Le DECA participe également à la promotion de la diversité culturelle en renforçant la place des artistes du continent africain dans les grands circuits internationaux, en étant un acteur majeur du soutien au développement des opérateurs culturels de la société civile en Afrique ou dans les Caraïbes.

Au cœur des réseaux professionnels et dans un esprit partenarial avec le réseau culturel français, le Département contribue à construire, dans des territoires identifiés comme prioritaires, des stratégies de présences culturelles pour les secteurs qu’il représente. Il apporte conseil et expertise et facilite les échanges entre les professionnels français et étrangers. Cette politique internationale est menée en étroite concertation avec le ministère des Affaires étrangères et du Développement international et le ministère de la Culture et de la Communication notamment dans le cadre de conventions avec la Direction Générale de la Création Artistique (DGCA) et la Direction générale des Patrimoines. 

OBJECTIFS 

Au croisement de priorités sectorielles et géographiques, l’action du DECA permet d’accompagner la visibilité de la création française et de rendre lisible l’importance accordée par notre pays à la culture, sa place dans l’économie mais aussi le développement de ces industries sur les marchés internationaux. Ceci implique un travail et un dialogue permanent avec l’ensemble des acteurs de l’écosystème artistique, en agissant à tous les endroits du développement des filières, en associant tous les acteurs concernés, afin de construire une action cohérente et pertinente à l’international. 

BUDGET 

Le Département des Échanges et Coopérations artistiques dispose d’un budget de 4 millions d’euros pour construire son action et accompagner des projets dans les secteurs du spectacle vivant et des musiques, des arts visuels et de l’architecture.
Ces moyens sont complétés par ceux du partenariat entre l’Institut français et les Collectivités territoriales sur un grand nombre d’opérations. 

IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques

Grandes opérations

Chaque année, le DECA privilégie avec ses partenaires le développement d’actions phares à l’occasion de grandes manifestations inédites.

1 / FranceDanse Italie

Du 17 juillet au 23 novembre 2013 : dans 19 villes italiennes, le Festival FranceDanse, 30 spectacles présentés, 15 300 spectateurs, 200 articles publiés.

Ce rendez-vous de la danse contemporaine est le fruit du travail partagé avec de nombreux opérateurs italiens du secteur. Rassemblant des structures - théâtres et festivals, de Bolzano à Palerme, en passant par Turin, Milan, Santarcangelo di Romagna, Civitanova Marche, Prato (Florence), Terni, Andria, Bassano del Grappa, Rovereto, Forli’, Teramo, Bologne, Rome, Naples, Lecce, Viagrande (Catane), le festival est un outil dynamique de coopération bilatérale qui permet de travailler sur tout le territoire, aussi bien les grandes agglomérations que les petites villes.

Pendant quatre mois, le programme de FranceDanse a présenté une diversité vraiment stimulante que l’on peut résumer par ces quelques points saillants :

– Un hommage à la ville de Marseille, capitale européenne de la culture en 2013, dont Turin et Milan ont présenté le Ballet National dirigé par Frédéric Flamand ; ce fut aussi l’occasion d’ouvrir une fenêtre sur le génie d’un artiste courageux et original, comme l’est Olivier Dubois,

– Une programmation dense, centrée sur la chorégraphie d’auteurs qui se caractérise par des intrusions fréquentes dans d’autres disciplines, telles que le théâtre, la littérature, les arts visuels, le cirque, la mode, la science, le cinéma et l’architecture. C’est dans cette tendance que s’inscrit aussi la collaboration avec le programme TransARTE et avec le réseau Finestate Festival,

– Un regard attentif, comme dans l’édition précédente, sur les propositions de la chorégraphie africaine et des Caraïbes, avec plusieurs rendez-vous : un à Rome et deux en Sicile.

IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques
  • FranceDanse Italie, Olivier Dubois
  • Sounds French
  • Les 100 ans du Sacre du Printemps
  • 55e exposition internationale d’art de Venise, Anri Sala
  • Ceci n’est pas...Art between France and Los Angeles

Sounds French, focus musique contemporaine en Asie

L’opération Sounds French consiste à créer un temps fort dans une région du monde autour de la création musicale contemporaine, en investissant sur l’implication d’acteurs locaux, tant du côté des programmateurs que des artistes. En Asie, l’opération s’est articulée sur deux volets :

– Au printemps, l’invitation de Pascal Dusapin en résidence au Festival de Tongyeong (Corée du Sud), et la venue de l’Ensemble Intercontemporain à la Folle Journée de Tokyo ont constitué des événements visibles et marquants.

– Trois autres grands moments d’échanges ont ponctué l’automne 2013 : l’invitation du compositeur Jacopo Baboni-Schilingi en co-direction artistique de la Semaine des Musiques Électroniques de Shanghai, la tournée asiatique du Grame (Corée, Japon, Chine) avec notamment la Partita I de Philippe Manoury interprétée par l’artiste Christophe Desjardins, et la résidence à Taiwan du quatuor Diotima.

Ces échanges ont permis de créer des dynamiques pérennes, puisque le festival de Tongyeong a décidé, à partir de 2014, d’inviter chaque année un compositeur français en résidence. Le Grame va également poursuivre ses échanges avec l’Asie. Enfin, l’IRCAM viendra à Seoul en 2014 pour son premier forum autour de l’informatique musicale en Asie, en partenariat avec l’Université Hanyang.

 

IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques

Suona Francese - Edition 2013

La sixième édition du festival Suona Francese a été organisée du 2 Avril au 6 Juillet 2013, dans 40 villes.

Suona Francese, festival de musique française qui s’est déroulé sur tout le territoire italien d’avril à juillet, et qui a présenté les répertoires contemporains (musique contemporaine, musiques actuelles, jazz, électro) et fait la promotion de la réinterprétation des répertoires du passé « en clef contemporaine ». Initié en 2011, la France et l’Italie ont renforcé en 2013 leur collaboration dans le secteur musical et pédagogique en particulier entre les conservatoires italiens et français et les coproductions d’événements musicaux pour la sixième édition de Suona Francese 2013 et la troisième édition de Suona Italiano 2013.

Parmi les artistes du festivals : Les Brigitte, Ibrahim Maalouf, Woodkid, Watcha Clan, Zombie Zombie, Piers facini, Lasiné Kouyaté, Pascal Rophé, Emmanuelle Swiercz, Chiara Skerath, Michael Guido, Wilhem Latchoumia, Philippe Spiesser, Olivier Latry, Conservatoire Giovan Battista Martini de Bologne, Conservatoire Giuseppe verdi de Milan…

1913-2013 : Les 100 ans du Sacre du Printemps

L’Institut français a souhaité soutenir deux projets emblématiques autour du centenaire du Sacre du Printemps de Stravinsky :

– une tournée européenne (Royaume-Uni, Allemagne) de l’orchestre Les Siècles sous la direction de François-Xavier Roth, qui proposait une interprétation de l’oeuvre sur instruments d’époque (ceux de 1913 !),

– une relecture de l’oeuvre par le chorégraphe Xavier Leroy, qui s’est concentrée sur la gestuelle du chef d’orchestre Simon Rattle dirigeant le Sacre, pour en extraire une chorégraphie, donnée à l’automne 2013 dans le cycle de musique contemporaine du Teatro San Martin, à Buenos Aires.

 

IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques

Pavillon français de la 55ème exposition internationale d’art de Venise, 1er juin – 25 novembre 2013

L’Institut français a assuré le commissariat général du Pavillon français de la 55e Exposition internationale d’art, La Biennale di Venezia, en coproduction avec le Centre national des arts plastiques (CNAP) et en collaboration avec le ministère de la Culture et de la Communication et le ministère des Affaires étrangères.

Le projet d’Anri Sala pour le Pavillon français, Ravel Ravel Unravel, a été exceptionnellement pensé pour être présenté dans les espaces du Pavillon allemand, dans le cadre de l’échange d’espaces conclu entre la France et l’Allemagne, à l’occasion du 50e anniversaire du Traité de l’Élysée.

Christine Macel en a assuré le commissariat d’exposition. Le nombre de visiteurs à La Biennale di Venezia a atteint cette année le chiffre exceptionnel de 475 000. Plus de 7 000 journalistes ont été accrédités. Le pavillon français a connu une affluence record.

CECI N’EST PAS… Art between France and Los Angeles, décembre 2012 - avril 2013

Ceci n’est pas… est une manifestation initiée par les services culturels de l’Ambassade de France aux États-Unis en collaboration avec l’Institut français. Elle a bénéficié du soutien de l’Alliance française de Los Angeles, du ministère français de la Culture et de la Communication et de nombreux partenaires locaux. Ceci n’est pas… a présenté plus de 30 collaborations entre centres d’art, universités, galeries, écoles d’art, institutions, lieux d’art contemporain. Cette manifestation de grande envergure a rassemblé les oeuvres de plus de 100 artistes des deux continents, émergents et plus connus, parmi lesquels : John Baldessari, Larry Bell, Isabelle Cornaro, Andrea Fraser, Cyprien Gaillard, Dora Garcia, Thomas Hirschhorn, Fabrice Hyber, Pierre Huygue, Jim Shaw, Tatiana Trouvé, Marnie Weber, etc... En résumé :

– Plus de 30 collaborations entre la France et Los Angeles
– 84 événements
– 181 participants (artistes, curateurs, galeristes, collectionneurs… )

 

IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques

Paris / Toronto, mars - décembre 2013

Le projet Paris-Toronto a réuni de mars jusqu’en décembre 2013 un ensemble exceptionnel de projets organisés par des institutions torontoises reconnues, mettant en lumière l’art contemporain français et visant à favoriser le développement de relations entre les deux villes. Des résidences, expositions, colloques, ateliers et discussions d’artistes ont été organisés par des institutions culturelles reconnues (Art Metropole, la Canadian Art Foundation, Elegoa Cultural Productions, la Justina M. Barnicke Gallery, le Musée des Beaux-Arts de l’Ontario (AGO), The Power Plant, le Ryerson Image Centre...) et ont rythmé la vie artistique de Toronto. Chaque évènement fournit l’occasion d’échanges entre artistes, commissaires d’expositions, critiques, universitaires et publics des deux villes.

TRANSFABRIK

Sous l’impulsion de l’Institut français et le bureau du théâtre et de la Danse en Allemagne, et avec le soutien du Goethe-Institut, ce projet de coopération franco-allemand Transfabrik, évènement phare des célébrations de l’amitié entre la France et l’Allemagne, a clôturé sa programmation à Paris fin juin. Cette opération originale a attiré plus de 11 500 spectateurs, dont 350 professionnels de la culture. Au total, 11 théâtres français et allemands étaient partenaires de l’opération, 40 spectacles ont été présentés pour 85 représentations, 28 artistes étaient invités. L’objectif est de créer un espace durable de rencontres et d’échanges entre les deux pays dans le domaine du spectacle vivant.

FRENCH ARTISTS AT THE BARBICAN / LONDRES / TOUTE L’ANNÉE

Le Barbican Center de Londres est l’une des scènes européennes les plus prestigieuses, ouverte à toutes les formes artistiques : théâtre, danse, musique, arts visuels, cinéma... Le programme multi-disciplinaire French Artists at the Barbican a mis en lumière en 2013, la scène française.

Ce programme a associé en outre 2 des 4 structures artistiques indépendantes en résidence au Barbican : la cie Cheek by Jowl et le BBC Symphony Orchestra.
Intervenants / artistes : Philippe Parreno, Emmanuel Demarcy-Mota, Cie Vélo Théâtre, Cheek By Jowl (comédiens français), Les Talens Lyriques, Cie Olivier Dubois, Robyn Orlin, Mathurin Bolze

 

IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques
  • Raphaël Dallaporta, "DRONE l’image automatisée"
  • Festival croisement en Chine, Compagnie Sansdessusdessous

Séminaire Insoutenable architecture. Rencontres France-Amérique Latine, dans le cadre de la Xe Biennale d’architecture de São Paulo, 30 octobre -3 novembre 2013

L’Institut français a organisé un séminaire intitulé Insoutenable architecture : cinq jours d’ateliers sur l’urbanisme et l’architecture informelle, alternant visites de sites et tables rondes. L’objectif : formaliser, à partir de visites de lieux où des expériences urbaines sont en cours, une recherche partagée de réponses sur les situations très diverses des grands ensembles, des nouvelles centralités ou des favelas. 14 professionnels français et internationaux ont pu échanger autour de 3 grandes thématiques : L’habitat populaire, Habiter le centre et Au bord de la ville.

Ce séminaire se prolongera en 2014 par des rencontres à Cali, en Colombie, ainsi qu’au Venezuela, au Mexique et à Haïti les années suivantes

Le Mois de la photo à Montréal : Raphaël Dallaporta, "DRONE l’image automatisée", 5 septembre - 5 octobre 2013

13e édition du Mois de la Photo à Montréal sous la direction de Paul Wombel (GB) commissaire invité. Le Centre des arts actuels SKOL présente les oeuvres Ruine (2011) et Checkpoint Tangui (2012) de Raphaël Dallaporta réalisées en Afghanistan en 2010 au moyen d’un drone spécialement adapté. Ruine regroupe des prises de vues de paysages archéologiques et la vidéo Checkpoint Tangui (2012) combine deux vidéos synchronisées prises à partir du drone.

 

IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques

Participation de l’Institut français à la 1ère édition de la Biennale internationale des métiers d’art et de la création, "Révélations", Paris, 11-15 septembre 2013.

À l’occasion du salon, les expositions à destination du réseau LuxInside et Tableaux-Tables produites par l’Institut français ont été présentées. 33 000 visiteurs se sont rendus au Grand Palais pour la première édition.

Salone del Mobile de Milan (9-14 avril 2013), puis Emirats Arabes Unis/ Dubaï (15 septembre - 6 octobre 2013): module "Nouvelle Vague vol.2 le nouveau paysage domestique français"

Exposition des créations les plus contemporaines de jeunes designers français sélectionnés par le commissaire Cédric Morisset et présentés lors de deux évènements prescripteurs en la matière, chacun dans leur zone d’influence (Europe et Proche Orient).

FESTIVAL CROISEMENTS EN CHINE

Le festival Croisements a fêté sa 8e édition en 2013. Il est devenu le plus grand festival culturel français à l’étranger et le plus grand festival culturel étranger en Chine. D’avril à juin, il propose une programmation dans toute la Chine continentale et dans toutes les disciplines artistiques : cinéma, théâtre, danse, musique, peinture, photographie, littérature, cirque, arts de la rue, etc. Il présente le dynamisme et la créativité des scènes artistiques et intellectuelles françaises en Chine à travers 77 événements soit 160 représentations dans 23 villes. Parmi les projets phares du festival : 30 ans de l’École nationale supérieure de la photographie d’Arles à Pékin, l’installation des Hommes debout de Valentin Durif, Victor Roux et Pierre Amoudruz, Les Folies Françoises et la compagnie L’Éventail, Le Banquet Céleste, Eric Legnini & the Afro jazz Beat, Lisa Portelli, Sydney Valette, Pony Pony Run, Run, The Agency, Manceau, Compagnie Käfig, La Comédie de Valence, Arthur Nauzyciel, la Compagnie Sensdessusdessous, BP ZOOM…

 

 

IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques
  • Exposition Tableaux-Tables, Salon "Révélations"
  • Bonjour India

BONJOUR INDIA

Bonjour India était de retour en 2013 ! Suite au succès de la première édition de Bonjour India (2009-2010), l’Ambassade de France en Inde et l’Institut français en Inde, en association avec le réseau des Alliances françaises en Inde et le Conseil Indien pour les Relations Culturelles (ICCR), ont lancé la seconde édition du festival.

Une centaine d’événements ont eu lieu à travers tout le pays avec les artistes suivants : Studio Cirque de Marseille, Imany, Scratch Bandits crew, Christophe Chassol, Urban Ballet…

IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques

Programmes

Théâtre export...de la création à la tournée

Le programme de coopération Théâtre Export vise à permettre à des artistes de réaliser une création théâtrale à l’étranger, avec les acteurs permanents d’un théâtre international ou en partenariat avec une compagnie ou un festival international.
En 2013, plusieurs projets de créations, soutenus par l’Institut français dans le cadre du dispositif Théâtre export, ont rencontré le succès auprès de professionnels et publics et ont fait l’objet de nombreuses tournées en France et à l’étranger.
Joris Lacoste, Suite n°1 crée au Kunstenfestivaldesarts, 18 - 21 mai 2013. Pour cette création, Joris Lacoste, poursuivant le travail de recherche lancé en 2007 avec l’Encyclopédie de la parole et notamment à New-York en 2011, a imaginé un choeur multilingue de onze interprètes et douze amateurs dirigé par un chef d’orchestre. Plusieurs accueils ont suivi cette création : Festival Divadelna Nitra, Festival d’Automne à Paris, Théâtre National de Bordeaux.....
Philippe Quesne, Anamorphosis, crée au TPAM, Yokohama en février 2013. La tournée s’est poursuivie en France, Allemagne, Suisse, Pays-Bas, Italie...
George Bigot, L’histoire terrible mais inachevée de Norodom Sihanouk roi du Cambodge. Re-création en langue kmère avec trente jeunes comédiens de l’École des arts de Battambang au Cambodge en août 2013, et tournée en France : Festival d’Automne à Paris, Festival Sens Interdits, Lyon, TNT Toulouse....

CIRCLES

Le fonds de production CIRCLES permet aux artistes et aux projets français de trouver des moyens complémentaires à leur production et d’élargir le cercle de leurs relations avec des professionnels internationaux qui seraient susceptibles de les accompagner dans le futur sur d’autre projets.
Lancé en 2012, CIRCLES a incité la co-production d’une série de créations qui ont vu le jour au cours de l’année 2013 : Anamorphosis, mise en scène Philippe Quesne / Vivarium Studio ; Shéda, mise en scène Dieudonné Niangouna ; D’après une histoire vraie, chorégraphie Christian Rizzo, Souls, chorégraphie Olivier Dubois.
En 2013, deux réunions - à Bruxelles dans le cadre du festival Kunstenfestivaldesarts et au Festival d’Avignon - ont réuni une trentaine de professionnels étrangers autour de nouveaux projets 2014 :
Au temps où les Arabes dansaient, chorégraphie Radhouane El Meddeb, création janvier 2014
La solidité des choses, conception Gérald Kurdian, création mars 2014
Création pour la Biennale de Danse, chorégraphie Nacera Belaza, septembre 2014
Le Groupe, conception Fanny de Chaillé, création automne 2014

IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques

TransARTE

L’année 2013 a vu le lancement de ce programme en Amérique Latine, au Festival de Santiago à Mil, un des festivals les plus importants sur le continent sud-américain.
Beau succès de Adishatz de Jonathan Capdevielle et de Tarek Atoui, compositeurperformeur, qui grâce à ce programme a eu sa première visibilité en Amérique latine. Pour TransARTE, Tarek Atoui a crée un projet original, spécialement conçu pour le festival / 1 300 personnes

Sensible à l’impact que le programme TransARTE a eu sur les publics et les artistes chiliens en janvier dernier, le Consejo Nacional de La Culture y las Artes / Gobierno de Chile a financé la présentation de performances d’artistes français pour la suite du programme TransARTE à l’automne 2013.

Le programme TransARTE s’est ainsi poursuivi à l’été-automne 2013 dans plusieurs villes du continent sud-américain : Médellin, Porto Alègre, Buenos Aires, Rio de Janeiro et à nouveau Santiago du Chili.

Au coeur de sa programmation :

  • les expositions In / Visible et La Fuerza de Coriolis de la Collection du Frac Lorraine (au Musée Universitaire de Médellin, à la Biennal de Vidéo y artes mediales à Santiago du Chili, au Festival Tempo das Artes à Rio de Janeiro),
  • et le projet La Bibliothèque de Fanny de Chaillé, à Santiago, au festival TransARTE/ Movimiento Sur Festival International de Buenos Aires.

Autres projets présentés :

  • Une performance de Tarek Atoui à l’inauguration de l’exposition Wheater Permitting - Biennale de Mercosul, Porto Alègre,
  • The Operating Theatre project, performance d’Audrey Cottin, Biennale de Mercosul, Porto Alègre,
  • Duchesse, performance de François Chaignaud et Marie-Caroline Hominal, Festival TransARTE / Movimiento Sur, Santiago du Chili,
  • Monchici, conception Sébastien Ramirez, GAM, Santiago du Chili,
  • Projet Carmen shakespeare : Like a dialogue of the deaf, mise en scène Olga Mesa et Francisco Ruiz, Festival TransARTE / Movimiento Sur, Santiago du Chili et Instituto Universitario Nacional de Arte, Buenos Aires,
  • Autour de la table, Loïc Touze et Anne Kerzerho, FIBA, Festival International de Buenos Aires,
  • Musée de la Danse / Boris Charmatz, Three Collective Gestures au MoMA de New-York du 18 octobre au 3 novembre 2013. A l’invitation du MoMA, l’équipe artistique de Boris Charmatz et un groupe de danseurs et performeurs américains ont investi différents espaces du musée, à la découverte d’une autre forme et une autre manière d’imaginer la danse à travers le prisme du musée. Au programme : 20 danseurs pour le XXe siècle, Levée de conflits extended, Flip Book.
IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques
  • TransArte, La Bibliothèque de Fanny de Chaillé
  • TransArte, Tarek Atoui

TEATROSKOP

Lancé en 2012, TEATROSKOP, a pour ambition de développer les échanges dans le domaine du spectacle vivant entre la France et les pays de la région, c’est-à-dire l’ensemble de l’espace ex-yougoslave mais aussi la Hongrie, la Roumanie, la Bulgarie, l’Albanie, la Grèce et la Turquie. Le projet s’inscrit désormais officiellement dans le protocole d’accord « pour le développement de relais spécialisés à l’étranger » signé courant 2013 par l’Institut français, le ministère de la Culture et de la Communication et le ministère des Affaires étrangères. L’année 2013 aura permis d’avancer :

  • la finalisation de la cartographie et sa large diffusion auprès des professionnels, notamment avec la création d’une IFMapp spécifique,
  • le soutien à des mobilités et missions de prospection, notamment pour permettre à des professionnels de la région d’être présents au Focus Théâtre aux réunions plénières de l’IETM,
  • le soutien à la participation d’artistes français aux phases préparatoires de projets qui aboutiront à des créations dans la région en 2014,
  • la définition du cadre et l’identification de partenaires en vue du dépôt d’un projet européen début 2014 dont l’Institut français serait chef de file et qui permettrait de poursuivre, à partir de 2015 et dans un cadre renouvelé, la dynamique initiée par le projet depuis 2012.

 

IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques

Insertion professionnelle des commissaires d’exposition français > Année 2

Initié en 2012, en partenariat avec le ministère de la Culture et de la Communication (DGCA), ce programme à destination des commissaires d’exposition français est construit pour répondre à un double objectif : favoriser la diffusion du travail et des recherches de commissaires français, et encourager leur insertion et leur visibilité dans des réseaux professionnels internationaux. Ainsi, des partenariats « sur mesure » ont été construits avec les structures partenaires internationalement identifiées, en accord avec les objectifs définis.

Les commissaires d’exposition participants ont été sélectionnés par les partenaires, sur proposition de différentes candidatures sélectionnées par un Comité de pilotage mis en place par l’Institut et composé de : Anaël Pigeat, rédactrice en chef d’Art Press, Émilie Renard, Directrice du Centre d’art La Galerie, Noisy-le-Sec, Raphaëlle Jeune, Présidente de CEA, Jean-Yves Bobe, MCC / DGCA, service des Arts plastiques, Alain Reinaudo.

En 2013, 7 partenariats ont été réalisés :

  • Banff Centre (Canada), commissaire participant : Julien Fronsacq et Gallien Dejean,
  • Delfina Foundation (Royaume-Uni), commissaire participant : Caroline Hancock,
  • Independent Curators International (ICI) (États-Unis), commissaire participant : Fanny Gonella,
  • SOMA (Mexique), commissaire participant : Vincent Normand,
  • SongEun Art Foundation (Corée du Sud), commissaire participant : Gaël Charbau (intié en 2012, réalisé en 2013),
  • De Appel (Pays-Bas), commissaire participant : Karima Boudou (intié en 2012, réalisé en 2013),
  • Schloss Solitude (Allemagne), commissaire participant : Marlène Perronet (intié en 2012, réalisé en 2013).

 

IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques
  • Afrique et Caraïbes en créations, Alioune Diagne
  • Afrique et Caraïbes, Equation Musique

AFRIQUE ET CARAIBES EN CRÉATIONS

Les grandes lignes d’action du programme sont :
Soutien à la création dans les domaines des arts visuels et des arts de la scène,
Appui à l’émergence artistique :
      - à travers le programme de résidences Visas pour la création (11 en 2013)
      - à travers les partenariats autour de Prix,
Soutien aux opérateurs culturels à travers :
      - l’appui à la formation (12 Ateliers du Monde en 2013 et Visa pour la formation),
      - le soutien aux festivals et manifestations artistiques, relevant de l’initiative de la société civile culturelle,
      - les dispositifs de soutien aux projets trans-caribéens (Dispositif Caraïbes avec 3 projets soutenus en 2013),
Appui à la diffusion internationale des artistes et des oeuvres en partenariat avec le réseau des établissements culturels français à l’étranger, leurs partenaires ainsi qu’avec les diffuseurs en France,
Co-production de biennales, plateformes structurantes qui apportent un éclairage original sur des disciplines porteuses de contemporanéité telles que la danse et la photographie, s’inscrivant dans un processus de mobilisation des acteurs,
Accès aux marchés en accompagnant la présence des producteurs et des artistes sur des salons professionnels ou des manifestations prescriptrices, grâce au programme Équation Musique construit en partenariat avec l’OIF,
Production d’outils de promotion (catalogue, CD, ou DVD).

 

IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques

AFRIQUE ET CARAIBES EN CRÉATIONS / DANSE

12 festivals de danse accompagnés en 2013 en Afrique et dans les Caraïbes dont le festival On Marche à Marrakech qui pour cette 8e édition investissait les lieux publics, le festival Kinani au Mozambique qui confirmait à travers sa 5e édition sa volonté de mettre en avant les créations valorisant la recherche, l’expérimentation et les échanges intercontinentaux. Citons encore le festival Souar Souar au Tchad qui s’inscrit désormais dans le paysage culturel comme un événement majeur.

En appui à la création, 5 projets soutenus en 2013, de chorégraphes émergents comme Selim Ben Safia (Tunisie) aux artistes plus reconnus comme Delavallet Bidiefono, dont la pièce Au-delà a été présentée lors du festival d’Avignon.

 

AFRIQUE ET CARAIBES EN CRÉATIONS / DESIGN

Liaisons urbaines 2 : Place fontaine de N’Djamena, Tchad
Expérimentation transformation d’espace

Liaisons urbaines est un projet de mise en valeur d’espaces publics de villes africaines par des interventions qui croisent aménagement urbain, design, art et patrimoine. Ces interventions pérennes associent habitants, opérateurs culturels, et concepteurs du cadre de vie et des arts visuels : designers, architectes, plasticiens.

Après le réaménagement de la place vodoun Agonsa Honto à Porto-Novo (Bénin), le deuxième volet démarre à N’Djamena avec le réaménagement de la place Chagoua autour de ses fontaines.
http://liaisonsurbaines.com/

 

IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques

AFRIQUE ET CARAIBES EN CRÉATIONS / MODE

La Black Fashion Week, Paris, Espace Cambon, 5 – 6 octobre
La Black Fashion Week
a pour but de faire connaître la création contemporaine au-delà des frontières avec des créateurs venant d’horizons différents et de mettre en avant le textile africain, une plus grande diversité sur les podiums avec des mannequins de toutes les couleurs. Présentée dans le cadre du Tandem Dakar à Paris, cette deuxième édition a mis à l’honneur le jeune créateur de Dakar Sidy Kounda

 

AFRIQUE ET CARAIBES EN CRÉATIONS / MUSIQUES

Equation Musique, un programme pour les professionnels de la Musique africains

L’Institut français et l’Organisation Internationale de la Francophonie se sont associés depuis 2008 autour d’Équation Musique pour permettre à des structures de la filière musicale des pays du sud de participer à des marchés professionnels, faire connaître leurs activités ainsi que collaborer et inscrire leurs productions musicales ainsi que leurs artistes dans les circuits internationaux. Depuis, 30 professionnels de 21 pays et 20 artistes ont bénéficié de ce programme :

– participation à plusieurs marchés (Babel Med Music, Womex, Moshito, MaMA), avec une meilleure visibilité, sous une bannière commune, avec des outils de communication collectifs.
En 2013, pour le MaMA, Équation Musique s’est déroulé en lien étroit avec le Focus Musiques Actuelles. Avec 12 professionnels et 3 artistes sélectionnés pour le programme des concerts, une session de networking Meet Africa, un apéro-professionnel et des interventions dans différentes conférences, l’Afrique a eu une présence remarquée au sein de ce marché qui joue un rôle croissant dans le paysage international des musiques actuelles et a su faire une belle place à la filière des pays du sud.
– insertion dans les réseaux professionnels et participation aux grands rendez-vous qu’ils organisent. En 2013 : Zone Franche / 3e États Généraux des Musiques du Monde (Marseille / France), Arterial / 3e Conférence panafricaine sur l’économie créative (Cape Town, Afrique du sud).
– présentation de leurs artistes en showcases dans les marchés ou festivals-marchés.

 

IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques

En 2013, le programme Équation Musique a bénéficié à 17 opérateurs culturels :
Africulturban (Sénégal) – Akaçia (RD. Congo) – Ardiess productions (Bénin) – Atlas Azawane (Maroc) – La Cour du Naaba (Burkina Faso) – Cyper Produktion (Maurice) – Ketebul Music (Kenya) – Med Fusion Management (Tunisie) – Music Arts & Culture (Bénin) – Optimiste Produktions (Sénégal) – Positive Production (Rwanda) – Rauka Music Label (Kenya) – Sheer Group (Afrique du Sud) – Studio Sankara (Sénégal) – Think Zik ! (Sénégal) – Zaza productions (Mauritanie) – Zhu Culture (Sénégal)
et à 5 artistes : Wanlov the Kubolor (Ghana) à Babel Med Music (Prix Mondomix 2013) et aux Suds à Arles, Didier Awadi (Sénégal) au Paris Hip Hop dans le cadre du Tandem Dakar / Paris, aux Suds à Arles et à la Conférence Arterial, Faada Freddy (Sénégal), Jeremy Loops (Afrique du sud) et Just A Band (Kenya) au MaMA 2013.

13 festivals de musiques accompagnés en 2013 en Afrique et dans les Caraïbes, dont Hip Hop Kankpé 12e ed. (Bénin) – HIFA 14e ed. (Zimbabwe) – FESTA2H 8e ed. (Sénégal) - Assalamalekoum Festival 6e ed. (Mauritanie) – Wassa Hip Hop 7e ed. (Niger) – Femua 4e ed. (Côte d’Ivoire) - Jazz in the South 17e ed. (Sainte Lucie) – Kigali Up 3e ed. (Rwanda) – Ici C l’Afrik 2e ed. (Congo) - N’Sangu Ndji Ndji 10e ed. (Congo) – Yakaar 13e ed. (Sénégal) - Waga Hip Hop 13e ed. (Burkina Faso) – Santo Domingo Jazz Festival 14e ed. (Saint Domingue).
À noter dans le cadre du Tandem Dakar - Paris, les collaborations remarquables avec les festivals parisiens Only French et Paris Hip Hop, pour l’accueil d’artistes musiciens sénégalais.

Création Musicale émergente
Lauréats Visas pour la création : Joel Sebunjo (Ouganda), Rome (Haïti), K-Libr’ Mystik (Haïti) ainsi que Matador et Mustafa Naham (Sénégal), lauréats dans le cadre du Tandem Dakar - Paris.
Prix Découvertes RFI - lauréat 2013 – Smarty (Burkina Faso) et Prix Musiques Océan indien
– 4e ed. - lauréate 2013 – Maya Kamaty (France / La Réunion).

Formation et ateliers du Monde musiques : Rencontres musicales de Cotonou (Bénin), Diversit’Art (Mauritanie) et Son & Numérique (Rwanda).

 

IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques

AFRIQUE ET CARAIBES EN CRÉATIONS / THÉÂTRE

L’année 2013 a vu la consécration du parcours artistique de Dieudonné Niangouna dont le programme Afrique et Caraïbes en créations a accompagné et soutenu la carrière depuis 2007. Artiste associé au Festival d’Avignon 2013, Dieudonné Niangouna y a présenté la création Shéda et orchestré une programmation africaine pluridisciplinaire et singulière. Parmi les oeuvres présentés, Exhibit B, conception de Brett Bailey et Si je les tuais tous Madame, mise en scène d’Aristide Tarnagda.

En 2013, en appui à la création, 9 projets soutenus : Dieudonné Niangouna, Congo Brazzaville ; Hakim Bah, Guinée ; Faustin Keoua Letourmy, Burkina Faso ; Bill Kouélany Congo Brazzaville, Marc Vallès Desert, Haïti ; John Sibi Okumu, Kenya ; Souleymane Bah, Guinée, Christian Muela, RDC ; Papy Mbwiti, RDC ; Eric Delphin Kwegoue, Cameroun.

7 festivals accompagnés : Scène d’Ebène, Yaoundé-Cameroun ; Ca se passe à Kin, Kinshasa, RDC ; Toseka, Kinshasa, Temps du Théâtre, Lubumbashi RDC ; Casamance en scène, Ziguingor, Sénegal ; Connexion kin, Kinshasa ; Manstina, Congo Brazaville.

Autre actions emblématiques : soutien important à la diffusion internationale de Shéda, mise en scène Dieudonné Niangouna à travers le dispositif CIRLCES. Résidence de création de Rodolphe Dana / Collectif les possédés du spectacle Sweet Sour suite avec trois artistes mauriciens à l’Ile Maurice en décembre 2013.

 

DIFFUSION ET TOURNEES ARTISTIQUES A L’ECHELLE DU CONTINENT AFRICAIN

L’Institut français coordonne également la mise place de tournées régionales et panafricaines, dans une volonté d’illustrer la création contemporaine française et de valoriser la diversité culturelle et la qualité des artistes africains. En 2013, non moins de 12 tournées régionales de spectacle vivant ont été mises en oeuvre : présentant la jeune scène théâtrale avec Frédéric Ferrer ou Faustin Lyniekula, ou encore la musique avec Visas pour la création lauréat 2012 - Alif Naaba (Burkina Faso), le prix Découvertes RFI lauréat 2012 - Elemotho (Namibie), Jupiter & Okwess International (RD. Congo) ou Kouyaté & Neermann (Mali / France).
En danse, la tournée d’Alioune Diagne (Sénégal) en Afrique : le chorégraphe sénégalais Alioune Diagne repéré lors des dernières rencontres Danse l’Afrique danse en Afrique du Sud a sillonné l’Afrique en 2013 pour présenter la pièce Banlieue. Entraînés dans un mouvement incessant, les trois danseurs évoquent le désespoir, la fête et la révolte de la vie-survie. Banlieue oscille entre frivolité drolatique et gravité, et dévoile une société en changement. Un spectacle inventif, généreux et vibrant. La pièce a été présentée dans 17 villes africaines pendant 2 mois et demi de tournée !

IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques

FOCUS

FOCUS est un dispositif initié par l’Institut français, avec le soutien du ministère de la Culture et de la Communication, destiné à accompagner les professionnels étrangers dans le repérage des scènes artistiques françaises.

Les FOCUS sont organisés en partenariat avec des manifestations rassembleuses en France ou autour de partenaires qui mobilisent l’intérêt des professionnels étrangers. Ils se déclinent dans les champs du spectacle vivant pour la danse, le théâtre et le cirque et pour les arts visuels et consistent à réunir sur quelques jours les professionnels d’un secteur autour d’un programme / parcours artistique.

L’objectif des FOCUS est :

  • de faire connaître des artistes et des oeuvres,
  • de favoriser les rencontres entre professionnels français et internationaux,
  • d’inciter de nouvelles synergies favorisant la production et la diffusion de créations françaises.

En 2013, l’Institut français a initié un nouveau dispositif de repérage à destination d’un groupe plus resserré à l’occasion d’une manifestation emblématique.

IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques

FOCUS THEATRE

20-23 MARS 2013, MAUBEUGE / MONS

Spectacles / rencontres - 4 jours, 12 spectacles, 100 professionnels étrangers

Le Focus theâtre / Fr est un projet collectif réalisé par le Manège Maubeuge-Mons, l’Institut français et l’Onda. Il s’est tenu dans le cadre du Festival Via à Maubeuge du 14 au 24 mars 2013. Une douzaine de spectacles de jeunes artistes français et belges francophones ont été présentés devant un public composé d’une centaine de professionnels français et internationaux venus découvrir la vitalité et la diversité des créations d’une jeune génération d’artistes. Des tournées à l’international ont été engagées pour les créations de Philippe Quesne, Steven Cohen, Pascal Rambert, Gerald Kurdian, Rosenthal & KlaineThéâtre, Jonathan Capdevielle.

Lard de la Compagnie La Scabreuse, mise en scène Paola Rizza ; Jérusalem plomb durci, Un voyage halluciné par la Cie Winter Family (Rosenthal & Klaine) ; Platonov mais... d’Alexis Armengol ; 66 gallery, mise en scène Bérangère Jannelle ; Anamorphosis de Philippe Quesne ; Title withheld (for legal and ethical reasons) de Steven Cohen ; Je suis un metteur en scène japonais de Fanny de Chaillé ; Adusgatz, Adieu de Jonathan Capdevielle ; Le signal du promeneur par Raoul Collectif ; Memento mori de Pascal Rambert.

FOCUS MUSIQUES ACTUELLES

L’Institut français a organisé pour la première fois un Focus consacré aux Musiques actuelles dans le cadre du Marché des musiques actuelles (MaMA) à Paris, du 16 au 18 octobre 2013.

À l’initiative de l’Institut français, cette opération a été montée en partenariat avec le MaMA et le Bureau Export, et avec l’appui du réseau culturel français à l’étranger pour l’invitation des professionnels internationaux.
Il visait à faire découvrir la scène musicale française à 64 professionnels de 32 pays : programmateurs de festivals, responsables de lieux de diffusion, promoteurs, producteurs de concerts, représentants de labels etc. Il avait pour objectif de favoriser les échanges et mises en relations professionnelles, afin de promouvoir le développement à l’international des artistes français. Au total, 73 professionnels français ont pris part à ces rencontres, et 513 rendez-vous ont été organisés.

Ce premier Focus a permis de renforcer la visibilité et la légitimité de l’IF auprès des acteurs du secteur des musiques actuelles en France et à l’international.
Une opération Équation Musique s’est déroulée en lien étroit avec ce Focus.

 

IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques

PARCOURS ARTS PUBLICS

Du 30 septembre au 3 octobre 2013, l’Institut français et la ville de Marseille ont fait découvrir les arts de la rue marseillais à 21 programmateurs et journalistes étrangers. Ce Parcours Arts publics a fait alterner dialogue avec les artistes et les opérateurs, et visite de structures dédiées aux formes de création urbaine.

Venus de 14 pays différents (Autriche, Canada, Chine, Corée, France, Inde, Irlande, Japon, Lettonie, Liban, Libye, Roumanie, Taïwan, Tunisie), les professionnels invités ont notamment visité la Cité des Arts de la Rue et le Citron Jaune, et rencontré les compagnies Générik Vapeur et Lieux publics. Ils ont également pu découvrir des lieux emblématiques marseillais comme la Friche Belle de Mai ou le nouveau Musée des Civilisations d’Europe et de la Méditerranée.

FOCUS ARTS VISUELS et DESIGN

Organisés par l’Institut français, avec le soutien de la Direction générale de la création artistique (service des arts plastiques) du ministère de la Culture et de la Communication.

ARTS VISUELS

À l’occasion du Salon de Montrouge, 20 - 25 mai, 9 commissaires d’exposition étrangers ont été invités, 14 lieux dédiés à l’art contemporain visités dans toute la France. À cette occasion, des rencontres ont été organisées avec 40 professionnels et / ou artistes français.

À l’occasion de la FIAC, de la Biennale d’Art Contemporain de Lyon et des 30 ans des FRAC, 21 - 26 octobre, 11 commissaires d’exposition étrangers ont été invités dans le cadre du FOCUS et 7 dans le cadre des YCI (Young Curator Invitationals), 15 lieux dédiés à l’art contemporain visités dans toute la France. À cette occasion, des rencontres ont été organisées avec 35 professionnels et / ou artistes français.

DESIGN

À l’occasion de la Biennale internationale de design de Saint-Etienne, avec le soutien de la Ville de Saint-Étienne, 19 - 22 mars, 10 commissaires et critiques étrangers venus d’Europe, d’Asie et du Mexique ont visités à Paris et à Saint-Etienne 20 institutions concernant le design et ont rencontrés 40 professionnels ou designers exposés.

 

 

IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques

Fonds et Bureaux spécialisés

Impuls, Diaphonique, FACE 

3 fonds de soutien à la création musicale contemporaine en lien avec les Instituts français et le Bureau export de la musique

IMPULS

28 projets de coopération franco-allemande autour de la création musicale contemporaine. Quelques projets emblématiques pour l’année 2013 :

  • le partenariat entre la Fondation Royaumont et l’Ensemble Modern autour d’une académie de jeunes compositeurs, organisée dans le cadre du réseau Ulysses,
  • les apéro-concerts organisés chaque mois à l’Institut français de Berlin avec le Kammerensemble Neue Musik, autour d’un compositeur venu présenter son oeuvre et échanger avec le public.

DIAPHONIQUE

8 projets de coopération franco-britannique autour de la création musicale contemporaine.
Quelques projets emblématiques pour 2013 :

  • l’invitation par l’IRCAM du compositeur James Dillon dans le cadre du festival Manifeste 2013, comme professeur principal de l’académie de composition,
  • la programmation franco-britannique du festival d’Huddersfield 2013.

FACE

16 projets de coopération franco-américaine autour de la création musicale contemporaine.
Quelques projets emblématiques pour l’année 2013 :

  • l’invitation du chef d’orchestre Ludovic Morlot par le Seattle Symphony Orchestra, pour une série de concerts autour des oeuvres de Pascal Dusapin et Henri Dutilleux,
  • la commande par l’Ensemble Intercontemporain d’une oeuvre au compositeur Sean Shepherd.

 

IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques
  • FACE, Ludovic Morlot
  • FAGE, Laurent Cocq

FAJE : 1 fonds de soutien pour le jazz

5 projets de coopération franco américaine autour de la création jazzistique :
Alban Darche avec John Hollenbeck,
Cédric Henriot avec Jason Palmer
Laurent Coq avec Walter Smith III
Jozef Dumoulin avec Ellery Eskelin
Darius Jones avec Emily Lesbros

Le fonds franco-américain pour le théâtre contemporain

16 projets de coopération franco-américaine autour des formes contemporaines, parmi lesquels :
Baryshnikov Arts Center, New-York
Phèdre les oiseaux par Frédéric Boyer, mise en scène, Jean-Baptiste Sastre
French Institute Alliance Française, New-York
Hot From Paris avec la présentation de La Loi du marcheur par Nicolas Bouchaud,
22h13 par Pierrick Sorin et Molly Bloom par Anouk Grinberg
Lincoln Center Theater, The Vivian Beaumont Theater, Inc., New-York
Participation du metteur en scène, Lancelot Hamelin et de Philippe Calvario
New-York Theatre Workshop, New-York
Projet Je Tremble (3) par Joël Pommerat

 

IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques

Bureaux Exports de la musique française

L’Institut français a apporté un soutien conséquent aux cinq Bureaux Export de la musique française à l’étranger (Allemagne, États-Unis, Royaume-Uni, Brésil, Japon) pour mener, avec les partenaires locaux, des opérations concertées visant à développer de façon durable la présence française dans ces marchés. Ce soutien en 2013 a porté sur des festivals majeurs comme le Reeperbahn Festival ou la Berlin Music Week en Allemagne, le Great Escape ou le Liverpool Sound City au Royaume-Uni ou encore SxSW, le New Music Seminar et le CMJ aux États-Unis. L’Institut français a accompagné également les rencontres professionnelles mises en place par le Bureau Export, notamment au Japon (TIMM 2013) ou en lien avec les États-Unis (Music Supervisors en 2013).

FLUXUS, fonds franco-britannique pour les arts visuels

Fonds franco-britannique initié par l’Institut français du Royaume-Uni. Il promeut les artistes émergents des deux côtés de la Manche en soutenant financièrement leurs projets d’exposition tout au long de l’année.

  • 50 projets d’exposition soutenus depuis 2011, soit une moyenne de 17 par an.
  • 7 bourses curatoriales accordées
  • £4000 de soutien moyen par projet
  • 23 projets en France
  • 26 projets au Royaume-Uni
  • Des projets à Paris, Londres et 20 autres villes

En 2013, 11 projets ont été soutenus. Le British Council rejoint les partenaires de Fluxus. 

Bureau du théâtre et de la danse en Allemagne

Ce bureau a pour mission de développer, sur la durée, la présence des artistes contemporains français ou vivant en France sur le territoire allemand, dans les domaines du théâtre contemporain, de la danse contemporaine, du nouveau cirque, du théâtre d´objets et de marionnettes ainsi que des arts de la rue. Plus de 120 spectacles soutenus en 2013 sur tout le territoire et un temps fort avec l’opération Transfabrik.

Quelques projets 2013 :

  • création de Burn Baby Burn de Carie Lacroix
  • création de Pascal Rambert
  • présence française au festival Potsdamer Tanztage (Mathilde Monnier, Pierre Rigal, Boyzie Cekwana)
  • Johann Le Guillerm / Cirque ici au Festival Tollwood 
IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques

Bureau des Arts plastiques, Berlin

Le Bureau des Arts plastiques a pour mission de contribuer au rayonnement de la scène artistique française Outre-Rhin et de sensibiliser les acteurs allemands du monde de l’art, tant institutionnels que marchands, à la création contemporaine française dans les domaines des arts visuels, de l’architecture, de la mode et du design. Il apporte un soutien aux institutions allemandes qui exposent et diffusent le travail de plasticiens français ou vivant en France. Sont soutenus de manière prioritaire les projets d’expositions monographiques d’artistes émergents organisés par des institutions novatrices ainsi que par des partenaires reconnus par les professionnels au plan national, voire international.

13 projets soutenus en 2013 :

  • Hold-Repeat-Pause, Emilie Pitoiset, Badischer Kunstverein, Karlsruhe
  • Farbe bekennen - Was Kunst macht, Claire Fontaine, Marta Herford, Herford
  • Kannibalen, Mathieu Kleybe Abonnenc, Bielefelder Kunstverein, Bielefeld
  • Geometrie der Dinge, Charlotte Moth, GAK Bremen
  • His Master’s Voice : Von Stimme und Sprache, Christophe Bruno, Laure Prouvost, HMKV, Dortmund
  • Freiheit, Bouchra Khalili, Kunstpalais Erlangen
  • Zyklus 13, Pauline Bastard, Julien Previeux, Julien Grossmann, Julian Charrière, Elisa Pône, Pierre-Etienne Morelle, Mickael Marchand, Fred Pradeau, insitu, Berlin
  • Selbstmord, Valérie Favre, Neuer Berliner Kunstverein, Berlin
  • Reparatur, 5 Akte, Kader Attia, KW Institut for Contemporary Art, Berlin
  • The Politics and Pleasures of Food, Bureau d’études (Léonore Bonaccini und Xavier Fourt), Halle 14 - Centre d’art contemporain, Leipzig
  • Macht. Wahn. Vision. Der Turm und urbane Giganten in der Skulptur, Malachi Farrell, Städtishce Museen Heilbronn, Heilbronn
  • Philippe Rahm-Constructed atmospheres, Philippe Rahm, Architektur Galerie, Berlin
  • Château Sauvage, Eric Corne, Damien Deroubaix, François Génot, Museum Schloss Fellenberg, Merzig
IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques
  • Mamelles de Tiresias à Bangkok
  • Maguy Marin
  • Maguy Marin

Appui à la diffusion et coopération

Rayonnement création chorégraphique en Russie

Depuis l’Année France Russie en 2010, les partenariats se sont renforcés entre structures russes et artistes français, notamment à Saint-Pétersbourg où l’Institut français effectue depuis plusieurs années un travail de promotion de la création chorégraphique contemporaine française (Ballet Preljocaj, Ikeda, Béatrice Massin, Pierre Rigal, Mickael Le Mer, Thomas Lebrun etc dans le cadre de FranceDanse…) facilitant ainsi le processus de reconnaissance de la danse contemporaine dans cette ville-temple du ballet classique. Angelin Preljocaj, Yuval Pick, Anne-Karine Lescop, Vendetta Mathea. Par ailleurs, quatre chorégraphes ont donné des ateliers dans quatre villes russes, Vladivostok, Samara, Kazan, Tcheliabinsk, de mai à novembre 2013 : Hervé Robbe, Thomas Lebrun, Emmanuelle Gorda et Carole Garriga.

OohLaLA! Le Festival à Londres

Le Festival a exporté le meilleur de l’actualité musicale made in France à Londres. Suite à quatre années consacrées à Los Angeles, une tournée de dates à San Francisco, Montréal et New-York, OohLaLA ! a poursuivit en 2013 son objectif d’exporter le meilleur de l’actualité musicale made in France sur de nouveaux territoires. Londres, 21 - 24 octobre 2013, au Village Underground, en plein coeur du quartier de Shoreditch, moteur artistique de la capitale londonienne avec #Fauve, Petit Fantôme, Dominique A, Mélissa Laveaux, Rover, Lescop, Tomorrow’s World, Christine & The Queens.

IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques

Le Festival XXF - Very Very French

Première édition de ce festival dédié aux musiques actuelles françaises, du 1er au 15 novembre : temps fort de la scène musicale stambouliote de l’automne 2013. Initié et mis en oeuvre par l’Institut français à Istanbul, le Festival XXF - Very Very French. Cette édition organisée au Babylon, Ghetto, Nublu Istanbul et Salon IKSV, a proposé des concerts inédits et exceptionnels de musiciens de la nouvelle génération française tout en illustrant une riche variété de genres : Moriarty, Mesparrow, Feadz + Mr Flash DJ Set, Boogie Balagan, Chapelier Fou, Poni Hoax et Électro Deluxe.

Caravan(e), création de l’Orchestre national de Jazz

Au printemps 2013, le temps d’un périple du Nord au Sud du Maroc, l’Orchestre National de Jazz (ONJ) s’est transformé en « Caravane ». Tanger et Tétouan, Fès, Oujda et la région de l’Oriental, Agadir et Assa aux portes du Sahara… autant d’étapes d’un voyage à travers les musiques, les images et les sons du Maroc.

À chaque étape du parcours, des rencontres ont eu lieu avec des musiciens marocains et le projet a abouti à la création d’un répertoire original et inédit, intitulé Caravan(e), et présenté en première mondiale au Maroc, en juin 2013, pour une série de 5 concerts évènements à Fès, Rabat, Agadir, Marrakech et Tanger.

Cette création regroupant 21 musiciens français et marocains a été présentée le 28 septembre à l’Institut du monde arabe à Paris.

Un projet emblématique de coopération culturelle : les Mamelles de Tiresias à Bangkok

Le chef d’orchestre Nicolas Kruger est allé à la rencontre du Bangkok Symphony Orchestra pour une production d’un des fleurons du répertoire français, les Mamelles de Tiresias. Cette première collaboration fructueuse devrait donner lieu à d’autres projets à l’avenir.

 

IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques

Maguy Marin

Pour faire écho à la présentation d’une trajectoire artistique de plus de trente ans Maguy Marin dans le cadre du Festival d’Automne à Paris nous avons accompagné en 2013 la compagnie sur plusieurs continents :

  • Salves, en Corée et au Japon , 22 mai - 17 juin 2013
  • May B, Territoires palestiniens, 15 - 25 avril 2013, dans le cadre du 8e festival de danse contemporaine de Ramallah
  • Salves, tournée sur le continent américain aux États-Unis, Canada et Mexique, 20 septembre - 28 octobre 2013, avec douze représentations au Canada (Montréal / Théâtre Maisonneuve, Ottawa / NAC, aux États-Unis (Portland / New Mark Theatre) et au Mexique (Guanajuato / Teatro Principal et Monterrey / Théâtre de la Ville)
  • May B, en Hongrie, 8 - 12 mai 2013 : le Trafo House of Contemporary dans le cadre de la 1ère édition sous la direction artistique de Josef Nadj a souhaité inviter cette pièce fondatrice.

Forte présence chorégraphique aux Etats Unis

L’automne a été marqué par les tournées de Nacera Belaza, Maguy Marin et Bouchra Ouizgen mais aussi par la présence d’artistes dans les festivals ou théâtres (Crossing the Line à New-York, Radar Los Angeles). Gisèle Vienne poursuivra la coopération avec Dennis Cooper avec une résidence à Los Angeles et Boris Charmatz est invité par le Museum of Modern Art à New-York.

  • Nacera Belaza, Le Trait et Le Temps scellé ; Le Cri au Time-Based Art Festival de Portland, au Portland Institute for Contemporary Arts / PICA et au Art Power ! Festival de San Diego ; 19 - 28 septembre
  • Gisèle Vienne, Résidence / coopération avec Dennis Cooper à Los Angeles ; 18 septembre - 1er octobre
  • Bouchra Ouizguen, Ah au Portland Institute for Contemporary Art, Time Based Art
  • Festival et Festival Crossing the line co presented by New-York Live Art ; 18 - 28 septembre
  • Maguy Marin, Salves, Portland ; 10 - 12 octobre
  • Jonathan Capdevielle, Gisèle Vienne, Jerk, États-Unis, Radar, Los Angeles, Red Cat ;  27 - 29 septembre

 

IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques
  • Tournée Cirque, Le Grand C, Christophe Raynaud de Lage
  • Tournée Cirque, Non Nova
  • Tournée Danse USA, Belaza-Le Cri
  • Tournée musique classique, Ensemble Pygmalion
  • Tournée musique actuelle, Ibrahim Maalouf

Les grandes tournées en Cirque

L’Après-midi d’un foehn et Vortex, Compagnie Non Nova
La Compagnie Non Nova qui a poursuivi en 2013 ses tournées à l’international, est l’une
des compagnies les plus demandées par les festivals et programmateurs. Elle a présenté
ses deux pièces l’Après-midi d’un foehn et Vortex au Canada, États-Unis, Madagascar,
Afrique du Sud, Indonésie, Corée du Sud, Finlande, Israël…
Le Grand C, Compagnie XY en Amérique
La Compagnie XY est un collectif de 17 acrobates réunis autour d’un spectacle, Le
Grand C, qui s’est déjà joué à près de 250 reprises en France et en Europe. Jusqu’au
1er juin, la compagnie a donné 30 représentations aux États Unis et en Amérique du Sud, essentiellement dans des festivals de renommée internationale.
L’Immédiat, Camille Boitel en Amérique Latine
Une grande tournée au Brésil, Argentine et Uruguay dans 12 villes, qui s’est déroulé de
mai à octobre 2013 avec 40 représentations du spectacle l’Immédiat.

IFmapp_ArtsVisuels
échanges
et coopérations artistiques

Les grandes tournées régionales en musique classique et contemporaine

 L’ Asie et l’Amérique latine restent les deux grandes terres de tournée pour les ensembles accompagnés par l’Institut français. En 2013, les orchestres et ensemble suivants se sont illustrés :

  • les Musiciens du Louvre (Chine, Corée, Japon)
  • l’Orchestre des Champs-Elysées (Corée, Japon, Singapour, Indonésie)
  • les Musiciens de Saint-Julien (Brésil)
  • Alla Francesca (Colombie)
  • Pygmalion (Mexique)

Les grandes tournées régionales en musiques actuelles

Le dynamisme de ce secteur s’est illustré en 2013 par de nombreuses tournées régionales dont :

  • François and the Atlas Mountains (Afrique)
  • Manceau (Chine, Taiwan, Hong Kong)
  • Limousine (Indonésie, Thaïlande)
  • Laurent Coq trio (Afrique)
  • Naive New Beaters (Philippines, Indonésie, Malaisie)
  • Soctch and Sofa (Chine)
  • Ibrahim Maalouf (Chine, Japon, Corée du Sud)
  • Poni Hoax (Vietnam, Cambodge)
  • Jupiter (Colombie, Mexique, États Unis)
  • La Femme (Laos, Hong Kong)
  • Owlle (Danemark, Suède, Finlande, Norvège)
  • Cabazi, Wankin’ Noodles, FM Laeti (Colombie)
IFmapp_ArtsVisuels

Langue française, livre et savoirs

En septembre 2013, le Département de la Langue française et celui du Livre et de la promotion des Savoirs ont fusionné afin de former une structure unique, aux prérogatives élargies.

Composée de quatre pôles (Coopération linguistique et éducative, Idées et Savoirs, Livre et traduction, Appui au réseau) ce nouveau département a pour objectif de développer partout dans le monde de nouveaux relais d’influence pour la France, de valoriser l’expertise française, et de l’inscrire dans les grands débats mondiaux.
Pour y parvenir, ce département accompagne réseau culturel français à l’étranger dans la mise en oeuvre de ses actions en lui fournissant des outils innovants adaptés à des publics ciblés, en développant fortement l’appui à la mobilité vers la France pour de jeunes professionnels du monde entier et le partage de compétences, en se mettant au service des enseignants et des départements de français, en encourageant l’insertion des jeunes chercheurs français dans les circuits internationaux, et en participant, enfin, à une promotion active de la littérature française et francophone. L’année 2014 sera celle d’une réflexion approfondie sur les outils du département, leur mise en cohérence, celle du lancement de nouvelles initiatives numériques au service du réseau français dans le monde et des professionnels.

Coopération linguistique et éducative

Au sein du Département Langue française, Livre et savoirs, le Pôle Coopération éducative et linguistique a pour objectif principal de guider et d’accompagner le réseau français à l’étranger dans la mise en oeuvre de ses actions de promotion de la langue française. Il accompagne ainsi le déploiement de la politique de coopération linguistique et éducative du ministère des Affaires étrangères active dans 155 pays du monde en développant des programmes et outils innovants et en se centrant sur les quatre axes suivants :

  • consolider la place du français à l’extérieur de nos frontières au moyen d’actions de coopération avec les autorités éducatives nationales pour développer le français dans leur système éducatif,
  • créer et soutenir des programmes et outils visant à promouvoir un enseignement - apprentissage du et en français de qualité, attractif pour la jeunesse, à renforcer les dimensions économique et numérique de la francophonie,
  • agir au service du réseau en soutien aux attachés de coopération éducative et attachés de coopération pour le français et à l’ensemble des agents intervenant dans le secteur de la coopération linguistique et éducative,
  • développer et appuyer des partenariats institutionnels et des partenariats avec la société civile et le secteur privé visant à promouvoir la langue française et le plurilinguisme, et à multiplier les sources de financement (projets européens et multilatéraux, programmes des banques de développement, mécénat, etc.).

 

IF Verso Culturthèque
Langue française, livre et savoirs

Coopération avec les systèmes éducatifs locaux

APPUI A L’ENSEIGNEMENT DU ET EN FRANÇAIS DANS L’ENSEIGNEMENT SCOLAIRE

Enseignement bilingue

Les actions mises en place par l’Institut français pour le soutien et la promotion des sections bilingues sont élaborées en direction des principaux acteurs de l’enseignement bilingue :

  • les cadres éducatifs (directeurs de lycées, inspecteurs, etc.),
  • les enseignants et formateurs,
  • les élèves,
  • le réseau des Attachés de coopération pour le Français (ACPF) et Attachés de coopération éducative (ACE) en charge de l’enseignement bilingue.

Actualisation de la cartographie des sections bilingues
La réalisation de la cartographie des sections bilingues dans le monde permet de dresser un état des lieux précis de l’enseignement bilingue par pays et de distinguer les spécificités de ces sections dans chaque zone géographique.
À chaque rentrée scolaire, il est demandé aux ACPF de compléter une enquête détaillée sur la situation de l’enseignement bilingue dans leur pays d’affectation. La cartographie est réalisée à partir des éléments transmis par chaque poste.

Actions réalisées en 2013
En direction des cadres de l’enseignement bilingue
Séminaire-visite d’étude pour cadres éducatifs, 16 - 18 octobre 2013.
Public : 25 directeurs et directeurs adjoints de lycées bilingues de 23 pays.

Objectifs :
– accompagner les chefs d’établissement dans la réflexion sur la valorisation des sections bilingues dans les systèmes éducatifs nationaux,
– encourager les échanges de bonnes pratiques.
Thématique : Piloter, animer et promouvoir une section bilingue.

En direction des enseignants et formateurs
– Séminaire de formation au CLA de Besançon, 1er - 11 juillet 2013.
Public : 25 enseignants du monde entier.
– Séminaire régional à Phnom Penh, novembre 2013.
Public : 40 enseignants du Cambodge, de Thaïlande, du Laos et du Vietnam.
Ce séminaire a été reporté par le poste à septembre 2014.

IF Verso Culturthèque
Langue française, livre et savoirs

En direction des élèves
Génération bilingue, programme court de mobilité pour élèves âgés de 16 - 18 ans scolarisés en section bilingue : 60 élèves d’une trentaine de pays ont pris part à la 1re édition de ce programme qui s’est déroulé du 13 au 24 juillet à Paris et Vichy. Le programme du séjour en France a été conçu en lien avec les disciplines non linguistiques : sciences, histoire et histoire de l’art.

En direction du réseau
Rencontres sur l’enseignement bilingue, les 4 et 5 avril 2013, Institut français, Paris. Public : 25 ACPF et ACE en charge du bilingue. 21 pays représentés.
Programme conçu autour de trois thématiques principales :
– l’implantation d’une démarche qualité dans les établissements bilingues,
– la mobilité des élèves, notamment à travers le nouveau programme Génération bilingue,
– l’offre numérique de l’Institut français au service de la coopération pour le français :
IFcinéma, Culturethèque et Vizamonde, le réseau social professionnel des enseignants francophones.

Fonds bilingue
Le fonds pour l’enseignement bilingue propose une aide financière pour des actions en faveur du soutien et de la promotion de l’enseignement bilingue.
Budget 2013 : 60 000 €
(Budget 2012 : 50 000 €)
En 2013, 33 dossiers ont été déposés par 30 pays.
Somme totale demandée : 176 434 €
Nombre de projets retenus : 16 (1 par pays).
La commission est constituée de membres du ministère des Affaires étrangères, de
l’AEFE et de l’Institut français, et sélectionne des projets élaborés en direction des cadres éducatifs, des enseignants de français et de disciplines non linguistiques ainsi que des élèves des sections bilingues.

Label FrancEducation

Le ministère des Affaires étrangères a créé en 2011 / 2012 un label qui a pour vocation de promouvoir l’enseignement bilingue. L’AEFE est responsable de la gestion administrative et financière du programme. A ce jour, 32 établissements dans le monde ont reçu ce Label, dont 10 établissements aux États-Unis, 9 en Turquie et 4 en République tchèque. L’Institut français a été invité à prendre part aux différentes commissions relatives à ce label fin 2013.

IF Verso Culturthèque
Langue française, livre et savoirs

APPUI A L’ENSEIGNEMENT DU ET EN FRANCAIS DANS L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR

Le soutien aux départements universitaires de français et centres universitaires de langues est un levier efficace pour développer la qualité générale de l’enseignement du français ; soutenir la formation initiale et continue de formateurs permet ensuite de diffuser les bonnes pratiques. Des programmes de formation pédagogique et des apports en expertise sont les outils choisis pour soutenir ces activités.

Un accent particulier a été mis sur l’Afrique, en particulier avec le lancement du FSP mobilisateur 100 000 professeurs pour l’Afrique dont 75 % de la mise en oeuvre a été confiée à l’Institut français par le ministère des Affaires étrangères.

FSP 100 000 professeurs pour l’Afrique
Les premières actions ont été lancées :
Dialogue d’expertise : le dispositif vise à faire le bilan de l’activité d’un département de français ou d’un centre de langues. Un séminaire a réuni à Paris 25 experts internationaux pour définir les référentiels qui vont permettre l’expertise des établissements bénéficiaires. La première mission a été programmée pour janvier 2014 au Niger (programme en partenariat avec l’AUF),
– l’appel d’offres pour la production d’une plateforme de formation des enseignants en français sur objectif spécifique (FOS) a été lancé fin novembre 2013. La plateforme sera disponible en novembre 2014.

Formations à distance PRO-FLE
PRO FLE est un programme de formation en didactique des enseignants de français langue étrangère (FLE). Lancé en 2008 autour d’un partenariat entre le ministère des Affaires étrangères, le CNED et le CIEP, la gestion en a été dévolue à l’Institut en 2011. Une convention quadripartite a été signée en juin, qui redéfinit le rôle des partenaires et fait du programme un véritable outil de coopération. Un quatrième module (module introductif) est disponible depuis octobre. Plus de 5 000 modules dans 70 pays ont été suivis depuis le lancement du programme. L ’AUF a manifesté son intérêt pour le programme et le proposera à ses membres.

 

IF Verso Culturthèque
Langue française, livre et savoirs

Soutien aux réseaux de chercheurs francophones (UNIFA, CLEFAMSUD)

Dans les zones relevant du 2e cercle, l’action du département s’est concentrée sur la constitution et le développement de réseaux de chercheurs en didactique, linguistique et plus largement en sciences sociales. L’Institut français a ainsi soutenu:
– en Amérique du Sud, le réseau CLEFS-AMSUD, qui organisait son congrès fondateur à Bogota ;
– en Asie du Nord-Est, la 3e édition de l’Université d’Asie du Nord-est qui s’est tenue à Séoul.

Formation à l’enrichissement de contenus en ligne, projet Afripedia

Fidèle à l’objectif de réduction de la fracture numérique, le projet vise à développer l’accès sur le continent africain à l’encyclopédie collaborative Wikipédia et à encourager les contributions africaines. Deux sessions de formation ont réuni à Kinshasa puis à Yaoundé 35 formateurs et responsables de Campus numériques francophones (le français est la 3e langue présente sur Wikipédia en terme de volume de pages).
Projet soutenu par la Fondation Orange.

IF Verso Culturthèque
Langue française, livre et savoirs

Programmes et outils pour l’enseignement et la promotion du français

DEVELOPPEMENT DE DISPOSITIFS ET D’OUTILS NUMÉRIQUES

Fonds TICE (technologies de l’information et de la communication éducative)

Le Fonds TICE permet de soutenir le développement de projets éducatifs innovants, utilisant les nouvelles technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement. Le Fonds TICE a été décomposé en 2013 en deux sessions :
– appel à projets session 1 : soutien aux actions de formation.
74 projets présentés par 69 pays. 31 projets retenus présentés par 29 pays.
Aide allouée : 91 720€
– appel à projets session 2 : soutien aux évolutions et / ou à l’animation de dispositifs et de produits numériques pour l’enseignement/apprentissage du français.
31 projets présentés par 29 pays. 13 projets retenus présentés par 13 pays.
Aide allouée : 117 300€
Répartition par type de projets : 9 projets de cours en ligne, 4 dispositifs de mutualisation de ressources pour enseignants, 1 dispositif pour apprenants.

IFmapp TICE

Application permettant la présentation des projets TICE développés par le réseau.
Objectifs : visibilité et valorisation de l’expertise du réseau dans le domaine, mutualisation des projets, échanges de bonnes pratiques. Les actions suivantes ont été réalisées en 2013 :

  • conception de l’outil,
  • rédaction des gabarits de présentation des projets,
  • validation des fiches-projets présentées par les postes (environ une centaine),
  • relance auprès des postes (lettre d’information).

 

IF Verso Culturthèque
Langue française, livre et savoirs

Le réseau social professionnel VIZAmonde

Mise à disposition pour le réseau d’un réseau social professionnel permettant la
structuration de communautés d’enseignants, l’échange de ressources et la mutualisation
des pratiques et expériences professionnelles.
En vue de son lancement en 2014, les actions suivantes ont été réalisées en 2013 :

  • conception collaborative du projet : comité de chantier incluant Liban, Espagne, Finlande, Roumanie,
  • suivi de la production et tests,
  • création d’un Kit de communication pour les postes,
  • validation de la sécurisation juridique,
  • recherche de partenariats globaux : TV5 monde, RFI, ADEB, INA, Thotcursus, FIPF, Alliance française Paris île-de-France, etc,

Projet Mondoblog (Atelier des médias de RFI)

« Mondoblog » est une plateforme de blogs qui regroupe une communauté de jeunes blogueurs francophones sélectionnés par un concours initié par l’atelier des médias de RFI. Un premier atelier de formation à Dakar a réuni en avril 2013, 50 blogueurs venus d’une vingtaine de pays (http://www.institutfrancais.com/mondoblog-accompagner-de-jeunes-blogueurs-francophones)

 

IF Verso Culturthèque
Langue française, livre et savoirs

ANIMATION DE RÉSEAUX ET ÉVÉNEMENTIEL

L’Institut français agit en complémentarité avec les acteurs ministériels, les opérateurs des ministères en charge de l’Education et de l’enseignement supérieur, les associations (FIPF, ADCUEFE-Campus FLE) ou les institutions multilatérales (Europe, OIF, AUF).

Semaine de la langue française et de la francophonie

Placée sous le signe de la rencontre, des « dix mots qui nous relient », la Semaine de la langue française et de la Francophonie se déroule annuellement la semaine du 20 mars dans le monde entier. Une semaine – parfois prolongée au-delà – pour célébrer la vitalité de la langue française. C’est aussi l’occasion d’organiser dans les postes diplomatiques et consulaires près de 2 500 événements et de stimuler la créativité des apprenants de français grâce à des concours scolaires (concours de slam, de blogs, etc. ). En 2013, l’Institut français a accompagné une Semaine placée sous le signe de la créativité linguistique : réalisation de l’exposition Dis-moi dix mots, diffusion auprès du réseau culturel de 400 kits d’outils pédagogiques et promotionnels et réalisation de la cartographie IFmapp francophonie qui permet de donner une visibilité à la dimension internationale de la Semaine.

Appui à des productions audiovisuelles et à la création d’outils de promotion de la langue française

Destination francophonie
L’Institut français apporte son soutien à l’émission de TV5Monde, Destination francophonie, émission hebdomadaire consacrée à l’actualité du français dans le monde. L’Institut français se fait le relais des actions menées par le réseau auprès de la rédaction de l’émission.

Génération française 8
Avec Camille, Zaz, Gaëtan Roussel, Hk & les Saltimbanks, parmi les plus connus, mais aussi des voix un peu moins familières, Génération française 8 vise à faire découvrir aux apprenants de français la scène musicale actuelle. La compilation de 18 titres, réalisée
par l’Institut français et le Bureau Export de la musique, et accompagnée d’un livret
pédagogique, conçu par le Cavilam a été diffusée dans le réseau en 2013.

Fiches pédagogiques sur IFcinéma
Pour faciliter l’analyse, en classe de français, de films et notamment de court-métrages,
l’Institut français met en ligne, sur IFcinéma – sa plateforme de cinéma à la demande, en
diffusion non commerciale dans le monde –, des ressources pédagogiques.

IF Verso Culturthèque
Langue française, livre et savoirs

Dix courts-métrages rassemblés dans La Vie en courts

L’Institut français propose aux enseignants et apprenants de français dix courtsmétrages de 3 à 12 minutes (films d’animation, films documentaires, récits de voyage, dessins crayonnés, etc.) qui évoquent la vie de tous les jours. Accompagnés chacun d’une présentation cinématographique et de deux fiches pédagogiques, ils sont sous-titrés en six langues, dont le français, pour faciliter l’utilisation en classe.

My French Film Festival entre dans la classe

Pour soutenir les enseignants de français langue étrangère qui souhaitaient participer avec leurs élèves au festival My French Film Festival – qui a eu lieu du 17 janvier au 17 février 2013 –, l’Institut français a mis en ligne 7 fiches d’activités pédagogiques. Ces fiches ont été complétées, à l’issue du festival, par trois autres fiches concernant des films primés à l’issue du festival.

Parlons français, c’est facile !

Parlons français, c’est facile ! est un site de découverte du français et de la diversité francophone accessible gratuitement par tous et partout, disponible en sept langues. Il s’agit d’un outil de promotion de la langue et de la culture françaises mis à la disposition du réseau culturel français. Le site est destiné à promouvoir le réseau des instituts français, des alliances françaises et des centres de langues labellisés. Il est appelé à séduire le grand public et doit permettre d’accroitre le nombre d’apprenants de français inscrits dans le réseau culturel.
Il a été créé à la demande du ministère des Affaires étrangères par le Centre international d’études pédagogiques (CIEP) en coopération avec TV5MONDE, la Fondation Alliance française, l’Institut français et des spécialistes de l’enseignement du français : l’Alliance française Paris Île-de-France, le CAVILAM – Alliance française et le Centre de linguistique appliquée (CLA).

 

Partenariats et conventions

– Campus-Fle (Association des directeurs de centres universitaires d’enseignement du français pour étrangers), février 2013
– Afripedia en juin 2012 et convention de partenariat pour le programme Dialogue d’expertise, septembre 2013
– Audiovisuel extérieur de la France, juin 2013
– ESIT, Paris 3, février 2013
– ISIT, octobre 2013
– Office européen des brevets, MAE, avril 2013
– CIEP, CNED, MAE, dans le cadre de PRO-FLE, juin 2013

IF Verso Culturthèque
Langue française, livre et savoirs

IDEES ET SAVOIRS

Programmes de mobilités pour les jeunes

LABCITOYEN (6-16 juillet 2013)

112 jeunes, en provenance de 72 pays, ont participé à cette édition sur le thème Les
droits de l’Homme au XXIe siècle : s’engager pour demain. Âgés de 18 à 25 ans, ils ont été sélectionnés pour leur engagement dans la vie publique. Le programme a été mis en oeuvre par la Maison des Cultures du Monde et conçu en partenariat avec l’Ambassadeur pour les droits de l’Homme et la sous-direction du français à la DGM. Dix jours, entre Paris et Nantes, de visites, ateliers, échanges et rencontres avec des intervenants engagés, des associations actives et des institutions emblématiques. Le programme leur a permis d’approfondir notamment les questions des droits des femmes et des filles, de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, et de l’abolition de la peine de mort.
Cette édition a donné lieu à la réalisation d’un blog pour la défense des droits de l’Homme par l’ensemble des participants.
http://www.institutfrancais.com/fr/actualités/labcitoyen-2013

CULTURELAB (juin-septembre 2013)

170 jeunes, âgés de 18 à 30 ans et venus de 42 pays (tout particulièrement de Russie, Turquie, Israël, Libye et Chine), ont participé aux différentes sessions CultureLab, centrées sur le cinéma, le théâtre, la musique, les arts visuels et numériques et le débat d’idées. Les stages CultureLab offrent aux participants la possibilité d’échanger avec des professionnels, de se constituer des réseaux et de vivre des expériences pratiques dans les domaines culturels qui les intéressent.

SAFIRLAB (16 - 30 novembre 2013)

Ce programme mis en oeuvre par l’Institut français et Canal France International, vise à accompagner de futurs acteurs du développement de la rive Sud de la Méditerranée (pays du partenariat de Deauville) dans la mise en oeuvre de projets inscrits dans le champ des médias ou de la société civile. La deuxième édition a accueilli à Paris 33 jeunes Égyptiens, Jordaniens, Libyens, Marocains, Yéménites et Tunisiens. Pendant deux semaines, ils ont suivi une formation pas à pas, alternant cours communs et tutorat personnalisé. SafirLab a pour objectif de créer un dialogue durable avec ces jeunes porteurs d’initiatives. Conçu comme une « pépinière », le programme les soutient dans la réalisation de leur projet professionnel ou associatif en mettant à leur disposition des méthodes et des outils
adaptés.
Les participants de 4 pays parmi les 6 ont suivi des cours, en amont et après le séjour à Paris, dans les instituts français locaux pour s’initier à la langue française ou en perfectionner leur maîtrise.

 

IF Verso Culturthèque
Langue française, livre et savoirs

Programme "IFSciences"

Cet appel à projet annuel permet de soutenir entre 30 et 40 évènements médiatiques répartis dans toutes les régions du monde, permettant de valoriser l’image scientifique et technologique de la France à l’étranger.

Ces évènements organisés autour de thématiques prioritaires proposées par l’Institut français en accord avec le ministère des Affaires étrangères, sont mis en place par les structures du réseau culturel français à l’étranger en liaison avec leurs partenaires locaux. Ils visent particulièrement les publics jeunes (scolaires et étudiants), le grand public averti et les sociétés civiles.

Ces manifestations peuvent s’inscrire dans le cadre de festivals ou de fêtes de la science et associer différentes formes d’animation : expositions, cafés des sciences, projection de films documentaires scientifiques, ateliers et visites de laboratoires et d’entreprises encadrés par des scientifiques, projets interdisciplinaires art et sciences ou art et technologie, débats science et société.

En 2013, les thématiques retenues pour l’appel à projets IFsciences étaient les suivantes :

  • l’eau douce (dans le cadre de l’Année internationale de la coopération sur l’eau à l’initiative des Nations unies),
  • les sciences et techniques au service des patrimoines et des cultures,
  • les villes durables.

Sur cette base, en 2013, 44 projets ont été soutenus pour un montant de 260 000 €.
Parallèlement, l’exposition L’eau au coeur de la science coproduite avec l’IRD et Centre science a été présentée à l’Unesco à Paris le 11 février 2013 lors du lancement de l’Année internationale de l’eau.

Elle a été accueillie dans 37 pays en 2013. Dans le même temps, s’est poursuivie la mise à disposition du réseau du fonds d’expositions scientifiques dont l’IF dispose (expositions de différents formats, sur des thèmes qui valorisent les sciences et les innovations technologiques françaises). En 2013, 150 expositions ont été mises à disposition dans 54 pays. Le budget total consacré à la coproduction et la diffusion
d’expositions s’est élevé à 90 000€.

 

IF Verso Culturthèque
Langue française, livre et savoirs
  • LabCitoyen
  • LabCitoyen
  • CultureLab
  • CultureLab
  • SafirLab
  • SafirLab

Programme "Sciences humaines et sociales - nouvelles scènes intellectuelles"

Le programme SHS vise à soutenir la diffusion et la reconnaissance internationales des nouvelles générations de chercheurs français en sciences humaines et sociales :

  • en contribuant à la formation et à la constitution de réseaux de traducteurs spécialisés (en 2013, organisation avec l’Institut français d’Egypte d’un atelier régional de formation des traducteurs de sciences humaines et sociales en arabe),
  • en diffusant auprès du public étranger et des médiathèques du réseau un ensemble de contenus représentatifs de la production contemporaine en SHS, en partenariat avec plusieurs institutions universitaires et scientifiques françaises (Centre pour l’Édition électronique Ouverte, Collège de France, Collège international de philosophie, portail cairn.info),
  • en impulsant et soutenant l’organisation de cycles de rencontres régionaux, orientés vers les chercheurs et débats émergents : en 2013, cycle La Migration des idées proposé par le CIPh en Algérie et Tunisie ; tournées croisées de chercheurs, en Chine, coordonnées avec les Belles-Lettres et l’EHESS ; cycle Histoire globale avec la revue Les Annales, en Allemagne et Pologne,
  • en soutenant des opérations à forte visibilité nationale ou internationale : célébration du centenaire Proust à New-York ; 2e édition de My Night with Philosophers à Londres ; participation à la conception et au lancement de l’exposition Albert Camus 1913-2013.
IF Verso Culturthèque
Langue française, livre et savoirs

LIVRE ET TRADUCTION

Grandes opérations

Salon du livre (22-25 mars 2013)

L’Institut français était partenaire officiel du Salon du livre et notamment du pays invité d’honneur (Roumanie) et de la ville invitée (Barcelone). Il disposait également d’un stand propre mettant en valeur ses actions et celles de son réseau dans le monde. Une programmation de 17 rencontres et débats a ainsi permis de nombreux échanges entre auteurs, professionnels de l’édition et public sur le stand Institut français.

Programmes

Missions d’auteurs

L’Institut français apporte son soutien au réseau culturel français à l’étranger en prenant en charge des missions d’auteurs invités dans le cadre de manifestations littéraires. Cette année, les 27 projets littéraires soutenus à l’étranger ont permis de valoriser une soixantaine d’auteurs.

Missions Stendhal

Les Missions Stendhal soutiennent chaque année des auteurs qui souhaitent partir à l’étranger pour réaliser un projet d’écriture. En contrepartie, les écrivains apportent leur concours aux actions de rayonnement et d’échanges menées par les postes du réseau culturel français à l’étranger. Depuis la création de ce programme en 1989, plus de 700 auteurs ont bénéficié d’une mission Stendhal, dont 16 lauréats en 2013.

IF Verso Culturthèque
Langue française, livre et savoirs

Programme « La Fabrique des traducteurs »

Depuis 2010, l’Institut français soutient et participe à La Fabrique des traducteurs, mise en oeuvre par le Collège international des traducteurs littéraires à Arles, en partenariat avec la Délégation générale à la langue française et aux langues de France (DGLFLF), la SOFIA-Action culturelle, Marseille-Provence 2013, Région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA), le Conseil général des Bouches-du-Rhône et la Ville d’Arles.
Ce programme devrait permettre d’ici dix ans à plus de 260 traducteurs d’être formés dans des langues prescriptrices, des langues de marché et d’influence.

Ateliers franco-néerlandais (7 janvier - 5 mars 2013)

– s’inscrit dans le programme européen La Fabrique européenne des traducteurs,
– coréalisé par le Vertalershuis d’Amsterdam et le CITL, il a lieu du 7 au 25 janvier 2013 à Amsterdam et du 28 janvier au 5 mars à Arles,
– deux lectures publiques, une dans chaque pays.

Ateliers franco-japonais (8 avril - 14 juin 2013)

– deux lectures publiques, une à Arles, une à Paris (Maison de la culture du Japon).

Ateliers franco-arabes (10 septembre - 10 novembre 2013)

– s’inscrit lui aussi dans le programme La Fabrique européenne des traducteurs,
– coréalisé par la Fondation Dar-al-Mamûn et le CITL,
– deux lectures publiques, une au Maroc, une seconde lors des 30e Assises de la traduction littéraire à Arles.

Ateliers franco-espagnols (8 novembre 2013 - 17 janvier 2014)

– lecture publique à Arles.
Les bilans des ateliers depuis 2010 ont été dans l’ensemble largement positifs. Le programme s’est perfectionné au fil des mois et a acquis une réputation solide. Le devenir professionnel des anciens participants est extrêmement encourageant. Un troisième cycle de la Fabrique sera organisé sur le même principe en 2014-2015.

IF Verso Culturthèque
Langue française, livre et savoirs

Programmes d’aide à la publication

Les Programmes d’aide à la publication (PAP) soutiennent le travail et l’implication d’éditeurs étrangers qui mènent une politique de publication de titres traduits du français, rendant ainsi possible l’accès d’un public étranger à la création et la pensée françaises contemporaines.
Depuis 25 ans, plus de 20 000 titres ont bénéficié des PAP, dans plus de soixante pays.
En 2013, plus de 300 éditeurs étrangers ont ainsi reçu une aide à la cession de droits. (495 titres soutenus au total, dans 45 pays.)
Si les aides accordées concernent majoritairement des ouvrages de littérature et de sciences humaines et sociales, de plus en plus de titres soutenus sont des titres de BD et de romans graphiques et des livres pour la jeunesse.
En moyenne, sur l’ensemble des titres cédés du français vers les langues étrangères, par an, environ 5 % sont soutenus par les PAP / aide à la cession.
Parmi les pays les plus soutenus : la Chine, l’Argentine, le Brésil, l’Espagne, les États-Unis et la Russie (zones géolinguistiques et langues de prescription), la Pologne, la Serbie et la Croatie (du fait d’un soutien de longue date aux pays d’Europe de l’Est).

Programme 100 titres Haïti

Ce programme triennal s’est achevé en 2013. Initié en 2011, piloté par les Instituts français de Paris et Port-au-Prince et la Direction nationale du livre (ministère de la Culture, Haïti), il avait pour objectif de soutenir l’édition ou la réédition d’ouvrages fondamentaux d’auteurs haïtiens, ou portant sur Haïti, en vue d’aider les éditeurs haïtiens à reconstituer ou enrichir leur catalogue. À l’issue de ce programme triennal, on totalise 24 projets aidés pour un montant total de 90 000 Euros.

Programme d’aide à la cession Nord-Sud

Dans le cadre de ce programme créé en 2011, l’Institut français accorde, en concertation avec une commission d’experts, des aides au financement de cessions de droits ou de coéditions pour des éditeurs du Sud (Afrique, Maghreb, Caraïbes, Océan Indien) intéressés par l’acquisition de droits d’éditeurs français en vue de publications adaptées aux prix du marché local. Ce fonds concerne les cessions de droits du français vers le français. Dans le cadre de sa commission annuelle 2013, ce programme a soutenu 12 projets.

IF Verso Culturthèque
Langue française, livre et savoirs
  • Le Salon du livre
  • La Fabrique des traducteurs - Atelier franco-néerlandais
  • La Fabrique des traducteur - Atelier franco-japonais

Programmes numériques

IFverso

Lancée en 2012 lors du Salon du livre de Paris, IFverso, plateforme du livre traduit, est désormais traduite en anglais, chinois et portugais. Fin 2013, IFverso proposait une base de données de près de 73 000 titres traduits du français dans plus de 50 langues ainsi qu’un magazine d’actualité en ligne sur les sujets liés à la traduction, en partenariat avec la Société européenne des auteurs.

 

 
IF Verso Culturthèque
Langue française, livre et savoirs

APPUI AU RESEAU

Programme d’aide aux médiathèques

Le PAM a pour objet de soutenir les projets de modernisation ou d’évolution permettant aux médiathèques françaises à l’étranger de s’inscrire efficacement dans la stratégie des postes et de l’Institut français.

Pour l’année 2013, les orientations stratégiques du PAM prioritaires étaient les suivantes :
– modernisation / évolution s’inscrivant dans la dynamique souhaitée par le TD Perspectives d’évolution des médiathèques du réseau culturel français à l’étranger (Réf. TD 2012 010729) : aménagement des espaces pour replacer la médiathèque au coeur de l’établissement sous forme de lieu ouvert, attractif et par des collections nouvelles (par exemple : jeux vidéos, offre numérique…) et pertinentes, s’adressant à des publics cibles explicitement décrits dans le projet,
– création d’une offre numérique compatible avec la plateforme Culturethèque : acquisition de documents numériques, de supports de consultation, mise en oeuvre de formation à l’utilisation et à la médiation des outils numériques en bibliothèque.

Il a continué à soutenir les projets visant à :
– créer et / ou promouvoir des fonds d’auteurs français et francophones traduits en langue locale ou en langue tierce,
– créer et promouvoir une bibliothèque de l’apprenant,
– mutualiser, au niveau national ou régional, des compétences (formations régionales) et/ou des moyens (catalogue commun, fonds complémentaires, regroupement de collections).

En 2013, le PAM a soutenu, avec une enveloppe globale de 572 366 euros, 84 projets issus de 71 pays, (dont 26 projets réseau). Les projets portaient sur les thématiques suivantes :
– modernisation : 33 projets (montant moyen : 6 000 euros),
– fonds numérique : 26 projets (montant moyen : 7 680 euros),
– bibliothèque de l’apprenant : 17 projets (montant moyen : 5 850 euros),
– jeux vidéos : 4 projets (montant moyen : 4 250 euros),
– informatique : 3 projets (montant moyen : 6 000 euros),
– formation : 1 projet (montant moyen : 6 000 euros),
– expertise : 12 missions d’expertise ont été réalisées par des experts extérieurs, sur préconisation conjointe de l’IF, de la Fondation AF et du MAE.

IF Verso Culturthèque
Langue française, livre et savoirs
  • Atlas de l’influence française au XXIème siècle
  • Monographie de Pascal Quignard

Programmes numériques

Culturethèque

Culturethèque est la plateforme culturelle francophone développée par l’Institut français et destinée aux publics inscrits dans les médiathèques des instituts français et alliances françaises. La première interface « pays » a été ouverte au public en février 2013, au Maroc.
Sur l’ensemble de l’année ce sont 90 pays supplémentaires qui ont rejoint le projet, sur tous les continents. Alimentée et animée par les médiathécaires du réseau culturel français à l’étranger, cette plateforme propose une grande variété de contenus. Le déploiement de Culturethèque s’appuie sur un travail en réseau, sur l’acquisition de nouvelles compétences et sur un plan de formation définis et mis en oeuvre par l’Institut français.
En 2013, plus de 155 000 visiteurs ont consulté plus d’un million de pages. Les 8 900 documents constituant l’offre de base sont des concerts, documentaires, reportages, séries animées, fiction, articles de sciences humaines et sociales, livres électroniques, modules d’autoformation, magazines et quotidiens de la presse française, bandes dessinées, activités ludiques et pédagogiques pour enfants, livres animés mais aussi des productions des instituts français eux-mêmes. De nombreux documents proviennent également d’institutions partenaires : INA, Cité de la musique live, Gallica, BnF, Collège de France, La vie des idées, Collège international de philosophie, IHEDN, Mémorial de la Shoah, Universcience.

IF Verso Culturthèque
Langue française, livre et savoirs

Publications

Exposition « Albert Camus 1913-2013 »

L’exposition Albert Camus 1913-2013 repose sur un nouveau concept d’exposition numérique et papier développé par l’Institut français. Elle a été réalisée en partenariat avec les éditions Gallimard, l’École normale supérieure, l’Ina et l’AEFE. Interactive, multimédia et multilingue elle a été mise à la disposition des établissements de l’AEFE et du réseau culturel français (instituts, alliances) dès septembre 2013, dans le cadre du centenaire de la naissance de l’auteur. Sa diffusion se poursuit en 2014 partout dans le monde.
L’ensemble des contenus – textes critiques, documents, vidéos – est accessible en anglais, espagnol, chinois, arabe, allemand, russe, turque, italien, portugais, indonésien, albanais…
– coproduction Institut français / AEFE / Gallimard,
– une appli dédiée Ios et Androïd, 1 fresque de 4,50 mètres de long,
– plus d’une centaine de documents d’archive, 20 mn de flux audiovisuel,
– 700 fresques,
– diffusion au réseau.

Atlas de l’influence française au XXIe siècle

Un ouvrage coédité par l’Institut français et les éditions Robert Laffont, qui regroupe, sous la direction de Michel Foucher, les contributions d’une cinquantaine de personnalités du monde diplomatique, de la recherche et de la culture. Au-delà du simple état des lieux, cet atlas affirme et démontre, carte à l’appui, l’ampleur et la profondeur de l’influence à la française et trace les contours futurs d’une diplomatie culturelle adaptée au nouvel ordre mondial.
– coédition Institut français / Robert Laffont, octobre 2013,
– format album 248 x 250 mm, 180 pages, 48 cartes,
– tirage 10 000 exemplaires,
– diffusion commerciale via Robert Laffont.

Monographie Pascal Quignard

Dernier volume de la collection Auteurs, consacré à l’un des écrivains majeurs de notre époque. Ce titre accompagne, sur 2013 et 2014, une tournée de Pascal Quignard dans les postes du réseau culturel, pour des colloques et des rencontres organisées autour de son oeuvre (Japon, États-Unis, Amérique latine, Inde).
– coédition Institut français / Gallimard, mars 2013
– format 140 x 205 mm, 176 pages,
– tirage 5 000 exemplaires
– diffusion au réseau / diffusion commerciale via Gallimard

IF Verso Culturthèque

Développement
et partenariats

L’année 2013 aura été pour le Département Développement et Partenariats une année riche, dense et exemplaire, affirmant son rôle transversal, à la fois entre les quatre pôles eux-mêmes et avec les autres départements de l’Institut français.

Le Département Développement et Partenariats conduit et pilote les missions transversales de l’Institut français, en s’appuyant sur l’ensemble des ressources et des compétences de l’établissement :
– Avec le Pôle Collectivités territoriales, il développe un programme de partenariats avec les grandes villes et régions françaises, en collaboration avec le réseau culturel français à l’étranger,
– Avec le Pôle Résidences, il encourage la mobilité des artistes français à l’étranger et des artistes étrangers en France,
– Avec le Pôle Europe, il assure une veille des appels à projets européens et fait connaître l’Institut français comme porteur de projets. Il a pour vocation de conseiller le réseau  culturel français à l’étranger sur toutes les questions relatives aux affaires européennes,
– Avec le Pôle des Saisons, il développe les Saisons, les Années thématiques, et les Festivals. Ces manifestations sont au coeur de notre diplomatie d’influence dans les pays et régions du monde.

Développement
et partenariats
  • Saisons France-Afrique du Sud
  • Tandem Dakar-Paris

Saisons

L’Institut français, opérateur des Saisons pour le compte du ministère des Affaires étrangères et du ministère de la Culture et de la Communication, met en oeuvre chaque année des centaines de projets, favorisant le dialogue des cultures et mettant à l’honneur la création et le savoir-faire français et étrangers dans les domaines les plus divers.

SAISONS FRANCE-AFRIQUE DU SUD 2012-2013

En 2013 le volet retour sud-africain en France des Saisons s’est déroulé dans toute la France et à la Réunion : plus de 250 événements dans 150 villes allant des dernières découvertes archéologiques en Afrique du Sud exposées à Toulouse aux dernières créations des plasticiens ou de la scène électro : plus de mille intervenants seront venus en France pour l’occasion.

TANDEM DAKAR-PARIS

Six mois de manifestations dans la ville de Dakar, résidences à l’appui de graffeurs et de circassiens et la première plateforme de culture urbaine, puis une édition dakaroise dans la capitale qui aura décliné la diversité culturelle de la grande capitale d’Afrique de l’Ouest dans les établissements de la Ville de Paris, partenaire de l’Institut français.

 

Développement
et partenariats
  • Année de la France au Vietnam
  • Préparation de France Chine 50

ANNÉE DE LA FRANCE AU VIETNAM

Dans le cadre de la célébration du 40e anniversaire des relations diplomatiques entre nos deux pays, l’Année France-Vietnam a débuté avec un volet français au Vietnam, fort de plus de 120 projets dans tout le pays, alliant coopération universitaire et scientifique, gastronomie, forums économiques et manifestations culturelles d’avril à décembre.

PRÉPARATION DE FRANCE CHINE 50

La commémoration des 50 ans de relations diplomatiques entre la France et la Chine, France-Chine 50, qui se tient tout au long de 2014, a mobilisé les équipes de l’Institut français auprès du Commissariat général pour monter une année forte de plus de 400 projets.

Développement
et partenariats

Collectivités territoriales

En 2013, le Pôle Collectivités territoriales a poursuivi son programme d’échanges et de « co-construction » de projets avec les grandes villes et régions françaises, à travers 27 partenariats. Ce sont ainsi près de 450 projets qui ont été accompagnés par ce programme au cours du présent exercice.

À travers les rencontres express lors des ateliers de l’Institut français, plus de 120 rendezvous ont eu lieu entre le réseau culturel extérieur et les représentants des collectivités partenaires, permettant des échanges fructueux entre les deux réseaux et dessinant des perspectives à venir.

La mobilisation du dispositif partenarial avec les collectivités territoriales dans la mise en place des Saisons, à la fois l’Afrique du Sud en France, la France au Vietnam et plus encore dans le cadre du Tandem Dakar – Paris, a été exemplaire et a permis d’apporter un soutien majeur à des projets emblématiques de ces temps forts 2013.

Développement
et partenariats

 Europe

L’Institut français a participé en 2013 au pilotage de l’étude menée par des chercheurs indépendants dans le cadre de l’Action préparatoire Culture dans les relations extérieures de l’Union européenne. Il y a notamment associé certains instituts français et alliances françaises à l’étranger qui ont aidé les experts dans la phase de cartographie et de consultation nécessaire à la rédaction de cette étude.

Pour mener à bien ce projet, l’Institut français appartient au consortium réuni par le Goethe- Institut et auquel participent d’autres instituts culturels nationaux (British Council, Institut culturel danois), de grandes fondations européennes (IFA, European Cultural Foundation).

EUNIC (European Union National Institutes of Culture) est également membre associé de ce consortium.
Plus d’informations : cultureinexternalrelations.eu

L’Institut français a poursuivi son engagement dans la campagne européenne More Europe en faveur de la prise en compte de la culture dans les relations extérieures de l’UE. Un nouveau débat a été organisé en France dans le cadre de cette campagne le 11 juillet 2013 à Marseille. Ce débat intitulé Quels défis et perspectives pour la culture ? Regards croisés entre la Méditerranée du Sud et l’Europe de l’Est, a été organisé en partenariat avec Marseille-Provence 2013 Capitale Européenne de la Culture, la Villa Méditerranée et le MuCEM (Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée).
www.moreeurope.org

 

Développement
et partenariats
  • Fonds culturel franco-allemand - Institut français Ouzbékistan

L’Institut français a poursuivi son partenariat stratégique avec le Relais Culture Europe, point de contact national de la Commission européenne pour le Programme Culture (2007- 2013) et Europe Créative (2014-2020), et le Centre de ressources sur l’Europe et la Culture.
www.relais-culture-europe.org

L’Institut français est membre de EUNIC Global (European Union National Institutes of Culture), réseau regroupant les organismes des États membres de l’Union européenne chargés de l’action culturelle à l’étranger. Constitué en 2006, il compte 32 membres représentant 26 pays. L’Institut français est membre de son groupe stratégique qui assiste la présidence dans la définition des grandes orientations du réseau.
www.eunic-online.eu

Par ailleurs, l’Institut français a poursuivi son travail de rapprochement avec ses homologues européens, au travers notamment des conventions de partenariat initiées avec le British Council et le Goethe-Institut.
L’Institut français est partenaire associé du projet Un pays des peuples, conduit par la
Transplanisphère et soutenu par le programme communautaire Culture.
www.facebook.com/OneLandManyFaces

Le Pôle Europe est également responsable pour la partie française du Fonds culturel
franco-allemand. Créé en 2003, ce programme illustre la volonté de la France et de
l’Allemagne de renforcer leur coopération culturelle, mais aussi et surtout de rendre visible leur engagement en faveur de l’intégration européenne. Il s’agit, en effet, de mettre en valeur la coopération entre les deux pays à l’aide de projets de partenariats concrets sous la forme d’événements culturels en arts visuels, arts de la scène, cinéma, audiovisuel, sport, débats d’idées ou littérature.

 

 

 

Développement
et partenariats

L’année 2013 a été marquée par les célébrations du Cinquantenaire du Traité de l’Elysée. Le Fonds a été exceptionnellement réabondé pour atteindre un montant de dotation de 600 000 euros afin de permettre aux postes et représentations diplomatiques français et allemands de s’associer largement aux célébrations. Le Fonds a ainsi pu apporter un soutien à 76 projets dans 74 pays différents.

Chargé d’améliorer la visibilité du Fonds, l’Institut français a lancé en 2013 l’application IFmapp Fonds franco-allemand qui répond à un double objectif :
– renforcer la visibilité du Fonds et des projets soutenus dans le cadre de ce dispositif,
– garder la mémoire des projets et les rendre accessibles en constituant ainsi une « banque de bonnes pratiques ».

Cette IFmapp, dont le lancement a été annoncé lors des Ateliers de l’Institut français à Lille, est consultable à l’adresse suivante : ifmapp.institutfrancais.com/ffa.

Sur le modèle des applications IFmapp déjà développées par l’Institut français, l’IFmapp Fonds franco-allemand est une application multimédia, collaborative et interactive qui propose une cartographie des manifestations soutenues par le Fonds en 2012 et 2013.

Pour plus d’informations : www.institutfrancais.com/fr/fonds-franco-allemand

En savoir plus sur les actions du Pôle Europe :
www.institutfrancais.com/fr/coop%C3%A9ration-europ%C3%A9enne

Développement
et partenariats
  • Hors les murs

Résidences

Les programmes de résidences de l’Institut français permettent chaque année à plus de 120 créateurs français et étrangers – artistes, cinéastes, commissaires d’expositions, auteurs, etc. – de séjourner quelques mois dans un autre pays que le leur pour développer un projet de création, à l’aide d’une bourse ou de la mise à disposition d’un logement.

L’immersion dans un autre pays, une autre culture et une autre langue, offre aux créateurs la possibilité d’une mise en perspective de leurs pratiques, et contribue à enrichir leur travail. Les résidences donnent souvent naissance à des projets de collaboration inattendus.

LAUREATS ET PROGRAMMES du POLE RÉSIDENCES & RECHERCHE en 2013

HORS LES MURS

Le programme de résidences Hors les murs est destiné à des créateurs français (toutes disciplines) ou domiciliés en France, souhaitant expérimenter et développer un projet spécifique à l’étranger
22 Lauréats
BARANI Christian (Liban), BAS Astrid (Etats-Unis) , BÉRARD Stéphane (Bulgarie) , BERNARD Marie-Hélène (République de Corée), BINEAU Juliette (Etats-Unis) , BITRAN Anne / VALLET Olivier (Thaïlande), BOUDJELAL Bruno (Algérie), BUREL Ludovic (République de Corée) , CASTERA Grégory (Etats-Unis) , CATALAN Isabelle (Etats-Unis), CHOI Juhyun (Fédération de Russie/ Kazakhstan), DELLA NEGRA Alain / KINOSHITA Kaori (Japon) , GOURMELON Cédric (Etats-Unis), GUILLOPÉ Antoine (Etats-Unis) , HÉRITIER Rémy (Etats-Unis), ICHÉ Sandra (Liban), JARRY Marjolaine (Turquie/Inde) , LÉON Vladimir (Italie) , LE PLADEC Maud (Etats-Unis), LEFEVER Frédéric (République Tchèque) , STEPHANY Eric (Etats-Unis), VUILLEMIN Stephen (Suède)

 

 

Développement
et partenariats

LOUIS LUMIÈRE

Le programme de résidence Louis Lumière vise à soutenir la jeune création cinématographique documentaire et à favoriser le développement de projets à l’étranger.
9 Lauréats
DUNIS Joanna (Russie), GERARD Stéphane (Etats-Unis), KUENTZ Gaspard (Indonésie), LACHAISE Joris (Sénégal), MAIGRE-TOUCHET Aïda (Canada), MARANDIN Naël (Chine), PILLOSIO Raphaël (Algérie), ROUSSILLON Anna (Egypte), VERNHES-LERMUSIAUX Aurélien (Japon)

ATELIERS NEW-YORKAIS

Grâce aux programmes de résidences International Studio & Curatorial Program (ISCP) et Triangle Studio Program, quatre plasticiens français se sont immergés dans le milieu artistique new-yorkais en 2013 pour développer leurs démarches artistiques, monter des projets de collaborations avec des partenaires locaux et s’insérer professionnellement aux États-Unis.
4 Lauréats
SCP, NEW YORK, Etats-Unis : ATASSi Farah, REIP Hugues
TRIANGLE, NEW YORK, ETATS UNIS : GEFFRIAUD Mark, REGNERY Renaud

 

Développement
et partenariats
  • Leonart Damonte - Cité internationale des arts
  • Oumar Ball - Cité internationale des arts

CITE INTERNATIONALE DES ARTS

Le programme de résidences à la Cité internationale des arts à Paris est destiné à des créateurs étrangers (toutes disciplines), identifiés par les services culturels des ambassades de France, qui souhaitent développer un projet de création et de recherche à Paris. Les lauréats du programme bénéficient d’un atelier/logement au cœur de Paris, dans le quartier du Marais pendant une période de trois mois.
22 Lauréats
BALL Oumar, arts visuels (Mauritanie), DAMONTE Leonardo, Prix Braque, arts visuels (Argentine), GA Elie, pluridisciplinaire (Irlande), GARCIA-LLEONART Hug, street art (Espagne, GONZALES Francisco, arts plastiques (Espagne), ISHIZUKA Mako, architecture / recherche (Suède), KEZI NIANGI Willys, performance (Congo), LEESI Krista, design textile (Estonie), LINGSERIUS Sebastian, danse (Suède), LJUTJUK Nestor, graphisme (Estonie), LOUATI Mohamed Ismaeë, photographie (Tunisie), MARCON Diego, arts visuels / paysage (Italie), MENNA BARRETO Ivanna, danse (Brésil), MOROZOV Dimitry, Prix Saint-Pétersbourg, arts visuels (Russie), PERALTA Juan Sebastian, Prix Molière, théâtre (Uruguay) PLANAS ROLON Nathalia, Prix Matisse, photographie (Paraguay), PLUSCH Ivan, Prix Moscou, arts visuels (Russie), ROY Alak, arts visuels (Bangladesh), SEGOH Pierre, arts visuels (Togo), SILDRE Joonas, bande dessinée (Estonie), VRODA Matyna, cinéma (Ukraine), YU Marjorie, photographie (Philippines)

 
Développement
et partenariats
  • Récollets

RECOLLETS

Le programme de résidences au Centre international des Récollets s’adresse à des artistes étrangers confirmés (littérature, arts de la scène, arts visuels). Les lauréats ont été accueillis en 2013 dans cinq ateliers/logements réservés au Couvent des Récollets, bâtiment situé au centre de Paris en bordure du Canal Saint-Martin. Organisé en partenariat, par la ville de Paris et l’Institut français, le programme en est, en 2013, à sa 10e édition.
20 Lauréats
AHMED Hasseb, AKHOJ Kasper , ARANCIO Salvatore, CERA Nuno, DRNDIC Dasa, G.W. SOK, HAQ Kaiser, HILA Edi, JOYCE Michaël, KAOUKIS Xristos, NAVARRO Santiago, NDIRITU Grace, NIELSEN Claus Beck-Nielsen, PIEDRA Esteban, POGACAR Marko, POLJAK Renata, SACHS Ruth, STIPICEVIC Nera, TAPIAS Flavia, TRAPANI Christopher

LE HAVRE NEW-YORK, REGARDS CROISÉS

La Ville du Havre et l’Institut français se sont associés pour favoriser le développement et le travail de créateurs français à New York et américains en France, en partenariat avec Triangle Arts Association et les services culturels de l’ambassade de France aux États-Unis. Le programme de résidence « Le Havre-New York – Regards croisés » en est, en 2013, à sa 3e édition.
4 Lauréats
Lauréats français : JAMMET Arnaud, GARCIA Laura Perez. Lauréats américains : BECK Stéphanie, HERTHING Nora.

 

Développement
et partenariats

F.L.A.R.E (France Los Angeles Residency Exchange)

Destinés à des plasticiens ce programme en arts visuels organisé par l’Institut français en partenariat avec la Ville de Los Angeles et les services culturels de l’Ambassade de France à Los Angeles a permis en 2013 de sélectionner 4 lauréats

F.L.A.R.E – BORDEAUX / LOS ANGELES 

Lauréate française en résidence à Los Angeles : Sabrina SOYER. 
Lauréate américaine en résidence à Bordeaux : Pauline SHAW

F.L.A.R.E – PARIS / LOS ANGELES

Lauréate française en résidence à Los Angeles : GILLIOT Dominique. 
Lauréat américain en résidence à Paris: JULIA Adria

RÉSIDENCES A L’INITIATIVE DU RESEAU CULTUREL 

En 2013, 5 programmes de résidences croisées ont été imaginés par le réseau culturel français à l’étranger et sélectionnés dans différentes disciplines :
– Étape Danse à Berlin et Potsdam : Phelippeau Mickael
– Résidence Paris-Madrid
Lauréats français en résidence à Madrid : Edouard Decam et Marie Sommer
Lauréats espagnols en résidence à Paris : Javier Arce et Pedro Luis Cembrano
– Praha-Strasbourg
Lauréat français en résidence à Prague : Adrien Giros
Lauréat tchèque en résidence au CEAAC de Strasbourg : Jiri Thyn
– Résidence Curatoriale
Lauréate française en résidence à Prague : Fabienne Bideaud
Lauréat tchèque en résidence à la Villa Arson à Nice : Michal Novotny
– Résidence de créateurs à Dubaï : Wild Nicolas, bédéiste, Clerc François, designer, Mestaoui Naziha, arts numériques.

FRANCE / QUÉBEC - ARTS NUMÉRIQUES

Partenariat entre l’Institut français et le CALQ – Conseil des Arts et Lettre du Québec : le programme de résidences France / Québec – arts numériques concerne les pratiques artistiques qui visent une exploration des diverses possibilités des arts numériques, telles que l’interactivité, l’art participatif, l’hypertexte, l’exploration sonore, le traitement de l’image fixe ou en mouvement, etc.
Lauréats français : Girouard Olivier, Lepart Selma, Minh Yann.

 

Cinéma

Riche d’un catalogue de 3 500 titres représentatif de la diversité de la production française, le Département Cinéma de l’Institut français contribue à promouvoir et à diffuser culturellement le cinéma français dans le monde. Il met à disposition du réseau culturel français ainsi qu’à 300 de ses partenaires dans le monde (cinémathèques, festivals internationaux ou du film français, musées, universités ...) des films dont il a acquis les droits de diffusion non-commerciale à l’étranger. Il propose notamment des programmes de films récents et de patrimoine en lien avec l’actualité cinématographique (rétrospectives et focus consacrés aux grandes figures et aux nouveaux talents du cinéma français, cycles thématiques, grands rendez-vous) pour des projections publiques culturelles en versions sous-titrées sur l’ensemble des territoires où ces films ne sont pas distribués commercialement. Son action d’élargissement, de diversification, d’éditorialisation et de promotion de l’offre cinématographique s’accompagne de programmes d’action culturelle et d’éducation à l’image visant à développer les publics - notamment le jeune public - et plus globalement l’appétence pour le cinéma français.
À cette offre de films français s’ajoute un fonds de films africains de 1 500 titres qui constitue une des plus importantes collections de films africains des années 60 à nos jours disponibles pour le réseau et ses partenaires.

Le Département Cinéma met également en place le Pavillon Les Cinémas du Monde dans le cadre du marché du Festival International du Film de Cannes, un espace dédié aux cinématographies d’Afrique, d’Asie, d’Amérique latine, du Proche et Moyen-Orient et de l’Europe Centrale et Orientale. Lieu de référence pour l’actualité et la promotion des Cinémas du Monde à Cannes, le Pavillon invite des jeunes réalisateurs et leurs producteurs dans le cadre de La Fabrique des Cinémas du monde. Ce programme d’accompagnement professionnel est réservé chaque année à une sélection de projets offrant aux talents sélectionnés un accès privilégié aux réseaux professionnels durant le Festival de Cannes, afin de soutenir la jeune création et favoriser les coproductions internationales.

Par ailleurs il participe à la gestion du fonds d’Aide aux Cinémas du Monde, dispositif de soutien mis en place en 2012 conjointement par le ministère de la Culture et de la Communication et le ministère des Affaires étrangères. Cogérée par le Centre national de la cinématographie et de l’image animée et l’Institut français, cette aide sélective, accordée aux cinéastes étrangers de tous les pays dès lors qu’ils voudront conduire leur projet en coproduction avec la France, est réservée aux projets de long métrage de fiction, d’animation ou de documentaire de création.

IF Cinéma
Cinéma

CINEMA FRANCAIS

En 2013, l’Institut français a poursuivi et renforcé ses appuis à la promotion et à la diffusion culturelle du cinéma français dans le monde avec une circulation en augmentation de près de 15 000 supports cinématographiques (copies 35 mm, DCP, Blu-Ray, DVD, Bétanum, téléchargement) et environ 30 000 projections publiques non commerciales à l’étranger, avec :

– une offre éditorialisée enrichie de nouveaux programmes de films (plus de 150 nouveaux titres disponibles en versions sous-titrées, dont une centaine mise en ligne sur sa plateforme de téléchargement IFcinéma, une trentaine de copies 35 mm et de nouvelles offres en DCP et Blu-Ray),
– des dispositifs d’action culturelle et éducative d’accompagnement (cycles Écoles de cinéma, Cinéma et apprentissage du français ou Jeune public ainsi que débats et ateliers dirigés par des professionnels),
– 24 programmes Talents en circulation ayant totalisé 100 étapes (rétrospectives, cycles et focus Abdellatif Kechiche, Claire Denis, Olivier Assayas, Amos Gitai, Leos Carax, Michel Ocelot, Jean-François Laguionie, Nicolas Philibert, Claire Simon, Laurent Cantet, Bruno Dumont, Philippe Faucon, Isabelle Huppert, Sandrine Bonnaire, Juliette Binoche, Pierre Étaix, Agnès Varda, Alain Resnais, Jean-Pierre Melville, Chris Marker, Robert Bresson, Henri-Georges Clouzot, Jean Renoir, Paris au présent…),
– 3 grands rendez-vous en 130 étapes sur tous les continents (La Fête du cinéma d’animation, le Mois du film documentaire et La Fête du court métrage- Le Jour le plus court).

L’Institut français a également financé et permis une quarantaine de voyages de talents et professionnels accompagnant la présentation de leurs films dans le monde (Abdellatif Kechiche, Michel Ocelot, Claire Denis, Amos Gitai, Leos Carax, Nathalie Baye, Nicole Garcia, Pierre Étaix, Laurent Cantet, Sandrine Bonnaire, Agnès Varda, Jean-François Laguionie, Costa Gavras, Claire Simon, Alain Guiraudie, Sylvain Georges, Anne Le Ny…). En 2013, l’Institut français a apporté des appuis à près de 300 festivals et grands partenaires dans 80 pays.

IF Cinéma
Cinéma
  • Abdellatif Kechiche, La graine et le mullet
  • Claire Denis, White Material
  • Michel Ocelot, Les contes de la nuit
  • Nicolas Philibert, La Maison de la Radio
  • Olivier Assayas, L’Heure d’été

RETROSPECTIVES ET CYCLES THEMATIQUES

GRANDS TALENTS CONTEMPORAINS

Claire Denis

Cette rétrospective composée de 8 films (S’en fout la mort, J’ai pas sommeil, Beau travail, Trouble Every Day, L’Intrus, 35 Rhums, White Material et le portrait Jacques Rivette Le veilleur « Cinéma de notre temps »), rend hommage à l’une des cinéastes les plus singulières et originales du cinéma français. Elle a circulé en 2013 dans 12 pays : de l’Inde à l’Australie, du Canada à la Finlande et à l’Égypte.

Abdellatif Kechiche

Le cycle proposant un parcours de l’oeuvre d’Abdellatif Kechiche, avec les 4 films précédant La Vie d’Adèle (Palme d’or au Festival de Cannes 2013), a été présenté dans 7 pays : Chine, Japon, Taiwan, Indonésie, Irlande, Lithuanie et République Tchèque.

Leos Carax

Le Focus dédié à Léos Carax (Boy meets girl, Mauvais sang et Les Amants du Pont neuf), à l’occasion de la sortie de son dernier film Holly motors après 13 ans d’absence, a été présenté en 2013 dans 10 pays : Espagne, Allemagne, Pologne, Hongrie, Maroc, Inde, Canada, États-Unis, Colombie et Nouvelle Zélande.

IF Cinéma
Cinéma

Olivier Assayas

La rétrospective de 7 films emblématiques de la carrière de ce cinéaste résolument contemporain (de L’Eau froide - 1994 à L’Heure d’été - 2008) a circulé en 2013 dans 6 pays : Hongrie, Espagne, Israël, États-Unis, Slovénie et Liban.

Michel Ocelot

Le cycle de 8 films consacré en 2013 à ce maître de l’animation française, devenu célèbre à partir de son passage au long métrage avec Kirikou et la sorcière, a circulé dans 6 pays : Philippines, Roumanie, Turquie, Colombie, Venezuela et Mexique.

Nicolas Philibert

L’hommage à l’oeuvre de Nicolas Philibert centré sur 4 films interrogeant le langage – Le Pays des sourds, Être et avoir, Nénette et son dernier film, La Maison de la Radio – a circulé dans une quinzaine de pays du Bangladesh au Paraguay, du Canada à Madagascar, de l’Ukraine au Qatar.

Sandrine Bonnaire – Juliette Binoche – Isabelle Huppert
Le programme de 6 films représentatifs du parcours de Sandrine Bonnaire, comédienne (d’À nos amours - 1983 à Joueuse - 2009) et réalisatrice (Elle s’appelle Sabine) a été programmé en Turquie, à Cuba et aux États-Unis. Le cycle consacré à Juliette Binoche – de Rendez-vous à Copie conforme - a quant à lui été présenté en Malaisie et en Ouzbékistan. L’hommage à la carrière exigeante d’Isabelle Huppert – de Sauve qui peut la vie à White material – a fait l’objet d’une présentation aux Philippines.

Benoit Jacquot
La rétrospective en 7 films dédiée par l’Institut français à ce grand aventurier du cinéma et explorateur du désir et de la passion amoureuse– de La Fille seule à Au fond des bois - commencera sa circulation au début 2014 et accompagnera la sortie de son prochain film Trois coeurs.

IF Cinéma
Cinéma
  • Jean Renoir, French Cancan
  • Jean Grémillon, Gueule d’amour
  • Chris Marker, Le joli mai

FIGURES DU PATRIMOINE

Jean Renoir

Ce cycle en 6 films d’un cinéaste majeur de l’histoire du cinéma, de Boudu sauvé des eaux au Testament du docteur Cordelier, a circulé en Corée, à Taiwan et en Inde.

Pierre Étaix

Cette rétrospective intégrale, proposée en partenariat avec la fondation Groupama Gan pour le Cinéma et la fondation Technicolor pour le Patrimoine du Cinéma, est accompagnée d’une exposition et présente les 8 films du cinéaste (Yoyo, Le Soupirant, Le Grand amour, Tant qu’on a la santé, Pays de cocagne, Rupture, En pleine forme, Heureux anniversaire), restés invisibles pendant près de 20 ans. Les films ont été présentés dans 7 pays en 2013 : Taiwan, Russie, Finlande, Suède, et en présence de l’artiste au Mexique, à Cuba et en Argentine.

Chris Marker

L’Institut français a présenté un cycle de 10 films en mémoire de Chris Marker, disparu en août 2012. Des hommages ont été rendus dans 6 pays : Chine, Hong Kong, Japon, Israël, Serbie et États-Unis.

Robert Bresson

Le cycle dédié à Robert Bresson, figure singulière et mythique du cinéma français, avec 6 films parmi les plus représentatifs (depuis Les Anges du péché – 1943 jusqu’à L ’Argent - 1983) a poursuivi sa circulation en Autriche, Suisse et Norvège.

 

IF Cinéma
Cinéma

Jean Grémillon

L’Institut français a fait circuler en 2013 son programme de 12 films – de Gueule d’amour à L ’Amour d’une femme - de ce grand cinéaste des années 30-50, au Japon, au Danemark et en Grande Bretagne.

Alain Resnais

L’hommage en 13 films (de Guernica – 1950 à Coeurs – 2006), organisé à l’occasion de la sortie du dernier film Amour de cet infatigable cinéaste, a poursuivi sa circulation en 2013 en Slovaquie et au Liban.

Agnès Varda

Agnès Varda aura été à l’honneur à Hong Kong et aux États-Unis où elle a présenté une rétrospective de ses films.

IF Cinéma
Cinéma

GRANDS PROGRAMMES ET RENDEZ-VOUS PARTENARIAUX

La Fête du cinéma d’animation à l’international
Pour la troisième année, l’Institut français s’est associé à l’Association française du cinéma d’animation (AFCA) pour fêter le cinéma d’animation à l’étranger. Le cinéaste Michel Ocelot, parrain de la programmation de l’Institut français, a été à l’honneur. Un programme de films sur L’animation française contemporaine était également proposé à cette occasion. La Fête de l’animation a été célébrée sur tous les continents dans 40 pays.

Le mois du film documentaire à l’étranger
L’Institut français a promu à l’international cette manifestation, coordonnée par Images en Bibliothèques, et édité pour l’occasion des programmes de films spécifiques, en particulier un Focus sur l’oeuvre de Nicolas Philibert ainsi que les cycles thématiques contemporains Trois cinéastes au coeur de nos sociétés et Lumière sur la jeune création. Les programmations se sont déroulées durant le mois de novembre dans plus de 80 lieux et 40 pays.

Le Jour le plus court dans le monde
Promoteur de la fête du court métrage à l’international, en partenariat avec Scénario au long court, le CNC et l’Agence du court-métrage, l‘Institut français a proposé aux programmateurs à l’étranger 8 programmes de 150 films. Au mois de décembre ont ainsi été organisées 110 manifestations dans 140 lieux d’une cinquantaine de pays.

IF Cinéma
Cinéma

CINEMA DU MONDE

LE FONDS D’AIDE AUX CINÉMAS DU MONDE

Depuis sa création en avril 2012, le fonds a tenu 7 commissions et soutenu 89 projets de films internationaux de long métrage (dont 36 en 2013) provenant de 41 pays. Ce dispositif bénéficie autant aux jeunes réalisateurs qu’à leurs ainés (41 premiers et deuxièmes films soutenus depuis 2012).
Le montant moyen de la subvention s’élève a 120 000 euros par film.
À travers sa gestion directe du premier collège et le co-pilotage du fonds aux côtés du CNC, l’Institut français soutient la jeune création internationale et contribue activement au maintien d’une présence significative des pays du Sud dans ce dispositif mondial (66 % des projets retenus en 2012, 55 % en 2013). Ce nouveau dispositif bénéficie d’ores et déjà d’une excellente réputation internationale et les films soutenus figurent régulièrement au palmarès des grands festivals internationaux (Cannes, Venise, Berlin, Toronto).

Cette année, de nombreux prix pour El Mundo des frères Vega (Pérou), Lunchbox de Ritesh Betra (Inde) ou encore Les Terrasses de Merzak Allouache (Algérie).
3 films soutenus par l’Aide aux Cinémas du Monde sont sortis en 2013 dans les salles françaises : Waldoka / Le médecin de famille de Lucia Puenzo (novembre 2013), Le cours étranges des choses de Raphael Nadjari (décembre 2013) et Lunchbox de Ritesh Batra (décembre 2013).

IF Cinéma
Cinéma

LA FABRIQUE DES CINÉMAS DU MONDE AU FESTIVAL DE CANNES

En 2013, l’Institut français a renouvelé pour la 5e année consécutive son opération Les Cinémas du Monde au Festival de Cannes, en partenariat avec l’Organisation Internationale de la Francophonie et France Médias Monde.

Lieu d’échanges et de rencontres entre professionnels du cinéma mondial et la jeune création des pays Sud et émergents, Les Cinémas du Monde était parrainé cette année par le cinéaste haïtien Raoul Peck. Sur les 125 candidatures reçues, neuf cinéastes talentueux, accompagnés de leurs producteurs, ont été sélectionnés et ont bénéficié du programme de développement de projet La Fabrique des Cinémas du Monde à Cannes : La Sirène de Faso Fani de Michel K. Zongo (Burkina Faso), Carmen de Pierre Lucson Bellegarde (Haïti), Le Gout qui nous reste de Monica Brava (Colombie), The Sigbin chronicles de Joanna Arong (Philippines), Territoria de Nora Martyrosian (Arménie), Jambula Tree de Wanuri Khaiu (Kenya), Loveliong de Gustavo Pizzi (Brésil), La Miséricorde de la Jungle de Joel Karekezi (Rwanda), Avant de partir de Mohammed Latrèche (Algérie)

En 2013, les participants ont pu profiter de 18 rencontres collectives avec dirigeants et responsables de l’industrie du cinéma (marchés, fondations, fonds, financement, pitching…), plus de 265 rendez-vous individuels avec des producteurs sélectionnés pour leur intérêt au projet dont 100 professionnels français et européens, 65 producteurs québécois via la Sodec et 90 producteurs européens du réseau EAVE ainsi que 2 déjeuners thématiques avec plus de 30 professionnels (vendeurs, distributeurs, responsables de fonds et festivals).

Plus de la moitié des projets accueillis à la Fabrique des Cinémas du Monde 2013 ont trouvé un coproducteur dans les 4 mois et 4 projets ont été sélectionnés au Fonds d’Aide au développement du scénario d’Amiens. Le projet kenyan a été sélectionné pour participer à une résidence d’écriture au Moulin d’Andé-CECI (Centre d’écriture Cinématographique) et le projet du Burkina Faso, La Sirène de Faso Fani de Michel K. ZOngo a reçu l’Aide aux Cinémas du Monde (CNC / Institut français).

IF Cinéma
Cinéma
  • Mill Valley, Film festival San Francisco

LA CINÉMATHÈQUE AFRIQUE

En 2013, la Cinémathèque Afrique de l’Institut français a poursuivi et renforcé sa promotion du film africain avec une diffusion dans plus de 90 pays (contre 68 en 2012) et une diffusion culturelle en hausse de 37 %. La Cinémathèque poursuit son enrichissement de catalogue (17 nouveaux titres unitaires issus du Plan Images archives du MAE, 23 titres numérisés à partir de copies 16 mm et 2 nouvelles acquisitions, La Pirogue de Moussa Touré et Aujourd’hui d’Alain Gomis) et son appui au réseau : 12 projets soutenus en 2013 en Colombie, Madagascar, Bénin, Burkina Faso, Ethiopie, Roumanie, Autriche, Sénégal, États-Unis et France qui auront permis à 15 réalisateurs africains de se déplacer pour accompagner leurs films et animer des conférences.

IF Cinéma
Cinéma

RETROPECTIVES ET PROGRAMMES

La rétrospective Sotigui Kouyaté a été présentée dans 5 pays : Italie, Burkina Faso, Tunisie, Soudan et Colombie.

La rétrospective consacrée à Raoul Peck est composée de 6 films (Haitian Corner, L’Homme sur les quais, Le profit et rien d’autre, Lumumba, Lumumba la mort d’un prophète, Moloch Tropical) dont un titre, Haitian Corner, a bénéficié d’une restauration HD. Elle a été diffusée dans 6 pays notamment à l’occasion de prestigieux festivals : Tunisie, Roumanie, Autriche, Brésil, Sénégal et Gambie.

L’exposition Grandes figures des Cinémas d’Afrique et des Caraïbes, produite à l’occasion des 50 ans de la Cinémathèque Afrique, s’accompagne d’une sélection de films du catalogue illustrant et accompagnant plusieurs auteurs ou thèmes. Elle a été montrée dans 5 pays : Burkina Faso, Tchad, Cameroun, Congo Brazaville et Sénégal.

La Cinémathèque Afrique a également réuni de nombreux films du catalogue pour participer à des hommages à l’initiative de grands festivals ou lieux : Cheick Oumar Cissoko (Maroc), Paulin Soumanou Vieyra (Musée Dapper à Paris, Sénégal, Burkina Faso), Abderrhamane Sissako et Sidney Sokhona à Berlin.

 

LES TEMPS FORTS DE LA CINÉMATHÈQUE AFRIQUE 2013

  • Signature de la convention entre l’Institut français et la BNF qui a notamment permis à la Cinémathèque Afrique de transmettre à la BNF un choix de titres pour numérisation et consultation des oeuvres sur place en 2014,
  • Programmation cinéma du Tandem Dakar-Paris dans 6 lieux parisiens,
  • Soutien privilégié à 3 nouvelles initiatives de Festivals de films africains aux États-Unis (Los Angeles), en Guinée Conakry et au Ghana.

 

 

IF Cinéma
Cinéma

NUMERIQUE : IFCINEMA

IFcinéma, la plateforme numérique de l’Institut français, permet aux ciné-clubs du réseau culturel français à l’étranger et à ses partenaires de télécharger des films afin d’organiser des projections publiques non commerciales pour les publics locaux. Ce service présente une offre de films variée (longs et courts métrages, fiction, documentaire, animation) de cinéma français et cinémas du monde, des cycles thématiques et des contenus additionnels tels que bonus vidéo, photos, articles ou kits pédagogiques...

Riche d’un réseau de près de 800 centres inscrits, (dont 500 alliances françaises et instituts français) et 1 800 utilisateurs ponctuels ou réguliers, IFcinéma a connu une progression d’utilisation de 40 % en 2013 avec 7 500 téléchargements et un Top 10 des pays les plus actifs répartis dans la plupart des régions du monde (Brésil, Inde, Allemagne, États- Unis, Colombie, Italie, Argentine, Russie, Espagne, Chine) avec l’apparition de nouveaux utilisateurs en Afrique et en Asie. IFcinéma proposait fin 2013 315 films, près de 1 400 fichiers de sous-titres en 22 langues et 13 nouveaux programmes.

IF Cinéma

Communication

L’année 2013 a été marquée par de nombreux changements au sein du Département communication. C’est ainsi que la séparation avec le Pôle numérique, désormais Département du numérique est effective depuis le mois de septembre. L’arrivée d’une nouvelle directrice et d’un nouveau chargé de communication Saisons a aussi marqué l’actualité du Département.

Renforcement du déploiement de l’identité

L’an dernier, le Département communication a renforcé son rôle transversal au sein de l’Institut français, en accompagnant les différents départements dans leurs projets afin de leur assurer une bonne visibilité, en leur proposant des solutions appropriées grâce à son expertise en matière de communication. Il a également consolidé son rôle auprès du réseau culturel extérieur en apportant ses conseils dans l’utilisation de la charte notamment.

À travers ses différentes actions, le Département communication est surtout garant de l’image de l’Institut français en France et à l’étranger. Si la marque Institut français est désormais bien vivante à l’étranger, le Département communication souhaite dorénavant se donner pour objectif principal d’accroitre la visibilité de la marque en France, en utilisant toutes les disciplines de la communication.

Communication

Communication institutionnelle

Le Département communication a pour mission d’expliquer et de faire comprendre le rôle de l’Institut français auprès des professionnels, du grand public et du réseau culturel à l’étranger. Pour cela, il s’est appuyé en 2013 sur divers outils institutionnels dont voici quelques exemples.

Conférence de presse annuelle

La conférence de presse annuelle s’est tenue à l’Institut français le 24 janvier 2013 en présence d’une cinquantaine de journalistes. Cette conférence de presse a été l’occasion pour l’Institut français de faire un bilan deux ans après sa création en 2011 sur la mise en place de sa marque, l’affirmation de sa stratégie et le renforcement de sa visibilité dans le monde, mais aussi de présenter ses futures actions culturelles de 2013.

Publication d’une carte de voeux numérique et print

En 2013, l’Institut français a décidé d’axer sa carte de voeux sur un projet qu’il met en oeuvre, la future réouverture de la Villa Kujoyama au Japon. Pour ce faire, le Département communication a fait appel à un artiste en résidence à la Villa Kujoyama en 2007, Olivier Boulbès, qui a réalisé une carte de voeux print et numérique en 3D. En mettant l’accent sur un de ses projets majeurs, l’Institut français a voulu mettre en avant ses actions.

 

Communication

DIFFUSION DE COMMUNIQUÉS DE PRESSE

Dans le cadre de sa communication institutionnelle, l’Institut français a diffusé 8 communiqués de presse :

– 1-IF 4/01/13 : Invitation conférence de presse annuelle
www.institutfrancais.com/cp/130104-INV-conf-de-presse.html

– 2-CP 24/01/13 : Suite à la conférence de presse annuelle
www.institutfrancais.com/cp/130124-CP-conference-de-presse.html

– 3-CP 6/02/13 : Nomination de Pierre Colliot Secrétaire Général de l’Institut français
www.institutfrancais.com/cp/130129-CP-PierreColliot.html

– 4-CP 26/09/13 : Nomination Guillaume Duchemin
www.institutfrancais.com/cp/130926-CP-internet.html

– 5-CP 1/10/13 : Nomination Christophe Musitelli
www.institutfrancais.com/cp/131001-CP-langue-francaise.html

– 6-CP 8/10/13 : Hommage à Patrice Chéreau
www.institutfrancais.com/cp/131008-CP-chereau.html

– 7-CP 10/10/13 : Nomination Caroline Cesbron
www.institutfrancais.com/cp/131010-CP-communication.html

– 8- CP 29/10/13 : Nomination Lazare Paupert 

www.institutfrancais.com/cp/131029-CP-paupert.html

Communication

COMMUNICATION ÉVENEMENTIELLE

En étroite collaboration avec l’ensemble des départements de l’Institut français, le Département communication a accompagné un grand nombre d’évènements culturels tout au long de l’année 2013. Les plus marquants sont :

Ceci n’est pas …Art Between France & Los Angeles

Organisation d’une soirée et d’un voyage de presse à Los Angeles du 23 au 30 janvier 2013 comprenant 5 journalistes (Frédéric Bonnet pour Le Journal des Arts et Art presse, Jean-Max Colard pour Les Inrocks, Emmanuelle Lequeux pour Le Monde et Beaux Arts, Patrice Joly pour la Revue Zerodeux, Philippe Régnier pour Le Quotidien de l’Art).

Le Salon du Livre (Pays et ville invités : Roumanie et Barcelone )

En coordination avec le Département du Livre et Promotion des savoirs, le Département communication a réalisé l’habillage et le programme du stand, a diffusé un communiqué de presse et a organisé un voyage de presse à Barcelone du 29 au 30 janvier 2013 comprenant 7 journalistes (Jennifer Lesieur pour Métro, Nelly Kapriélian pour Les Inrocks, Delphine Peras pour L’Express, Bruno Corty pour Le Figaro Littéraire, Philippe Delaroche pour Lire, Mylène Moulin pour Livre Hebdo, Florence Noiville pour Le Monde).

Le Pavillon Les Cinémas du Monde à Cannes

Le Département a assuré la réalisation d’un catalogue bilingue de présentation des projets retenus (44 pages), de 9 cartes com et de la signalétique du Pavillon.

 

Communication

Biennale internationale d’art de Venise (artiste : Anri Sala )

Le Département communication coordonne, en dialogue avec le ministère de la Culture et de la Communication, la communication du Pavillon français, en réalise les outils et assure les relations presse avec l’appui d’une agence spécialisée. Lors de la Biennale d’art de Venise en 2013, deux conférences de presse à Paris et à Venise ont été organisées ainsi que la réalisation d’un dossier de presse et d’un guide à destination du grand public….
Un voyage de presse a également été organisé à Venise du 29 au 31 mai 2013 pour 3 médias (Medhi Meklat et Badrouline Abdahllah pour Bondy Blog sur France Inter, Laurent Goumarre et Emmanuelle Farine pour France Culture, Sean James Rose et Hervé Falise pour France 24).

Débat d’idées à Berlin

Le Département communication a réalisé le programme du Forum, diffusé un communiqué de presse, assuré un tweet-live pendant toute la durée du Forum le 9 septembre et a convenu d’un partenariat avec Libération qui a relayé les captations sur son site internet.

Communication

Atlas de l’Influence fran çaise au XX Ie siècle , de Michel Foucher

En coordination avec la maison d’édition Robert Laffont, le Département communication a organisé un petit déjeuner presse et diffusé un communiqué de presse.

Exposition Albert Camus

Le Département communication a coordonné la soirée de lancement de l’exposition numérique Albert Camus 1913-2013, à l’ENS à Paris le 3 novembre, en présence d’une centaine d’invités. Il assure également l’envoi des kits communication sur l’exposition auprès des postes et des lieux accueillant l’exposition.

Autres projets : Programme TransArte, Cinéma du réel, Génération bilingue, Équation Musique, Bonjour India, Mama, Digital Asia, Fête de l’animation, Projet Paris-Toronto (organisation d’un voyage de presse à Toronto du 3 au 6 octobre 2013 à l’occasion de la Nuit Blanche avec les journalistes Martine Robert des Échos et Valérie Duponchelle du Figaro)

Communication

DIFFUSION DE COMMUNIQUÉS DE PRESSE

Au total, l’Institut français a diffusé 28 communiqués de presse sur ses projets culturels et 6 communiqués de presse ont été diffusés par des agences de presse externe.

– 1-CP 2/01/13 : L’Institut français lance le programme TransARTE en Amérique Latine à Santiago du Chili 3/20 Janvier 2013
www.institutfrancais.com/cp/121228-CP-transarte.html

– 5-CP 7/02/13 : L’Institut français et Campus-Fle signent une convention de partenariat
www.institutfrancais.com/cp/130207-CP-campusfle.html

– 6-CP 11/02/13 : L’Institut français et l’école supérieure d’interprètes et de traducteurs signent une convention de partenariat
www.institutfrancais.com/cp/130207-CP-sorbonne-esit.html

– 7-CP 26/02/13 : L’IF au Salon du Livre 2013
www.institutfrancais.com/cp/130226-CP-SDL.html

– 8-CP 3/4/13 : Cinéma du réel
www.institutfrancais.com/cp/130402-CP-cinema-du-reel.html

– 9-CP 11/4/13 : Le ministre des Affaires étrangères, l’office européen des brevets et l’Institut français signent un accord de formation linguistique
www.institutfrancais.com/cp/130411-CP-conventionOEB.html

– 10-CP 7/05/13 : La présence française à la 14e exposition internationale d’architecture de la Biennale de Venise (7 juin - 24 novembre 2014)
www.institutfrancais.com/cp/130430-CP-biennale-venise.html

– 11-CP 10/05/13 : Le pavillon Les Cinémas du Monde 2013 Festival de Cannes Temps forts de la 5e édition
www.institutfrancais.com/cp/130507-CP-CDM.html

– 12-CP 17/06/13 : Génération bilingue : lancement du nouveau programme de mobilité de l’Institut français
www.institutfrancais.com/cp/130617-CP-generation-bilingue.html

– 13-Invitation conférence de presse 19/06/13 : Programme de résidences d’artistes France / Mexique
www.institutfrancais.com/cp/130618-INV-residences.html

– 14-Invitation 27/06/13 : IF au Festival d’Avignon

 

Communication

– 15-CP 15/07/13 : L’Institut français et la Fondation Orange signent une convention de mécénat en faveur du projet Afripédia
www.institutfrancais.com/cp/130715-CP-afripedia.html

– 16-CP 26/08/13 : L’Institut français présente deux expositions itinérantes au Grand Palais : tableaux Tables et LuxInside
www.institutfrancais.com/cp/130809-CP-salon-revelations.html

– 17-CP 2/09/13 : France Danse - L’Institut français présente la 4e édition du festival de Danse contemporaine française en Italie
www.institutfrancais.com/cp/130902-CP-francedanse.html

– 18-CP 3/09/13 : Rappel : L’IF présente deux expos itinérantes au Grand Palais - www.institutfrancais.com/cp/290809-CP-salon-revelations.html

– 19-CP 4/09/13 : Avenir du livre, avenir de l’Europe, Forum organisé par l’Institut français à Berlin
www.institutfrancais.com/cp/130904-CP-forum-berlin.html

– 20-Invitation 6/09/13 : Colloque Hommage à Mohammed Did
www.institutfrancais.com/cp/130906-INV-mohammed-dib.html

– 21-Invitation 10/09/13 : Parution Histoire des relations entre juifs et musulmans
www.institutfrancais.com/cp/130910-INV-albin-michel.html

– 22-CP 25/09/13 : La fête du Cinéma d’animation s’étend à l’international
www.institutfrancais.com/cp/130925-CP-cinema.html

– 23-CP 30/09/13 : Atlas de l’influence française au XXIe siècle, une coédition Institut français - Robert Laffont
www.institutfrancais.com/cp/130930-CP-atlas.html

– 24-CP 16/10/13 : musiques actuelles MaMA2013 – Focus…
www.institutfrancais.com/cp/131014-CP-focus.html

– 25- CP 30/10/13 : L’Institut français fête le documentaire dans plus de 40 pays www.institutfrancais.com/cp/131029-CP-moisdudoc.html

– 26- CP 28/11/13 : Albert Camus 1913-2013. L’Institut français lance un nouveau concept d’exposition numérique, multilingue - www.institutfrancais.com/cp/131128-CP-camus.html

– 27- CP 3/12/13 : L’Institut français lance un nouveau concept d’exposition numérique, interactive, multilingue

– 28- CP 10/12/13 : L’Institut français diffuse à l’international La fête du court métrage, le jour le plus court - www.institutfrancais.com/cp/131209-CP-le-jour-le-plus-court.html

 

Communication

COMMUNICATION DES SAISONS

Les Saisons organisées par l’Institut français sont une marque forte et reconnue auprès du grand public. En 2013, l’Institut français a coordonné toutes les actions de communication de la saison Afrique du Sud, de l’année de la France au Vietnam, du tandem Dakar-Paris et de la préparation de France-Chine 50 qui se tient tout au long de l’année 2014.

Saison Afrique du Sud

Dans le cadre de la saison Afrique du Sud, le Département communication avec l’appui de l’agence de communication Vaudoo, a mis en place des supports de communication adaptés, une stratégie digitale (site internet et page Facebook dédiés), et coordonnée l’organisation du safari culturel (reportage de 2 étudiantes en journalisme française et de 2 étudiantes en journalisme sud-africaine pendant un mois en partenariat avec Libération). Les relations presse de la saison sud-africaine en France ont été assurées par Opus 64 qui a diffusé 18 communiqués de presse. Un voyage de presse a été organisé à Johannesburg pour 4 journalistes de France Culture (émission CulturesMonde) du 14 au 17 juin 2013 (Pauline Blistène, Jean-Christophe Francis, Gilles Gallinaro, Florian Delorme).

Tandem Dakar -Paris

Dans le cadre du tandem Dakar-Paris, un voyage de presse a été organisé pour 3 journalistes de France Inter du 5 au 15 avril (Michelle Bailleul, Souleymane Coulibaly et Vladimir Cagnolari). L’agence Pierre Laporte a réalisé les relations presse du tandem Dakar-Paris et a diffusé 5 communiqués de presse et 6 mailings.

 

Communication

DIFFUSION DE COMMUNIQUÉS DE PRESSE

Lors des évènements saisons l’Institut français a diffusé 4 communiqués de presse :

– 17/09/13 : 2014 France-Chine 50e, Monsieur Alain Mérieux est nommé Président du Comité des mécènes du 50e anniversaire des relations diplomatique franco-chinoise (2014)
www.institutfrancais.com/cp/130917-CP-chine.html

– 10/04/13 : Année France-Vietnam : Lancement de la saison française à Hanoï
www.institutfrancais.com/cp/130410-CP-anneefrancevietnam.html

– 12/09/13 : Lancement du tandem Dakar-Paris à Paris. Plus de 50 spectacles d’artistes dakarois à Paris cet automne
www.institutfrancais.com/cp/130912-CP-tandemdakarparis.html

– 6/12/13 : Hommage à Nelson Mandela de Xavier Darcos, Président de l’Institut français et des Saisons France - Afrique du Sud 2012 & 2013  www.institutfrancais.com/fr/actualités/hommage-nelson-mandela-de-xavier-darcos

Numérique

Des outils performants 

Dès sa création en janvier 2011, l’Institut français fait du numérique l’une de ses priorités stratégiques. La première ambition a été de doter le réseau culturel français de plateformes numériques innovantes. En septembre 2013, l’Institut français a créé un département dédié afin de poursuivre le développement et la diffusion de ces outils, et aborder le numérique comme un nouvel enjeu de coopération.

Le département s’articule autour de quatre missions :

Conception et développement

La mission Conception et développement accompagne les nouveaux projets numériques : conseil (technique, fonctionnel, graphique), proposition de solutions innovantes pour répondre aux besoins du réseau culturel français, accompagnement jusqu’à la mise en ligne (développement d’applications, sites dédiés, système de datavisualisation, etc.).

Gestion et diffusion des plateformes numériques

La mission Gestion et diffusion des plateformes numériques anime les communautés d’utilisateurs des différentes plateformes et applications de l’Institut français – IFcinéma, institutfrancais.tv, IFmapp, IFmobile, Culturethèque : promotion, diffusion des droits, fonctions support et formation des utilisateurs.

Production et coordination éditoriale

La mission Production et coordination éditoriale est chargée de diffuser l’information de l’Institut français à travers son site internet bilingue (français / anglais) et ses lettres mensuelles : elle relaie les grands événements culturels produits dans le réseau, la programmation des Saisons en France et assure la production de contenus numériques sur des questions culturelles au coeur des préoccupations des postes. Elle administre par ailleurs la plateforme IFprog, qui recense l’ensemble des dispositifs d’appui de l’Institut français.

ifcinéma
Numérique

Coopération numérique et prospective

La mission Coopération numérique et prospective est chargée de l’identification des acteurs du secteur numérique en France – experts, infrastructures, entreprises emblématiques, pôles de compétitivité, etc. –, de la conception de projets de coopération avec le réseau culturel et de la mise en relation des acteurs français et étrangers. Les projets de coopération peuvent prendre différentes formes : colloques, conférences, événements ou interventions artistiques, laboratoires, résidences, débats d’idées notamment.

ifcinéma
Numérique
  • Newsletter en anglais

DES OUTILS BILINGUES

Un site bilingue

– depuis décembre 2013, le site www.institutfrancais.com est disponible en français et en anglais. La version anglaise reprend la partie institutionnelle, la présentation des disciplines et une sélection d’actualités, qui fait l’objet de la lettre d’information mensuelle en anglais.

– l’Institut français compte plus de 18 000 abonnés à ses lettres d’information fin 2013 (+ 29 % par rapport à fin 2012) ;

– plus de 430 000 visites du site et une augmentation de 20 % entre décembre 2012 et décembre 2013.

ifcinéma
Numérique
  • Site de l’Année France-Vietnam
  • Site du projet Liaisons urbaines

4 200 pro jets déposés sur IFprog

IFprog, plateforme trilingue (français, anglais, espagnol) lancée fin 2012 pour centraliser les dispositifs de soutien proposés par l’Institut français, a reçu, pour la session 2013, 4 200 dossiers, répondant à 41 appels à projets. Ils ont été déposés par les postes du réseau culturel français, des opérateurs culturels et également par des artistes.

5 sites dédiés à des pro jets spécifiques

3 sites ont été mis en place pour les Saisons mises en oeuvre par l’Institut français : Année France-Vietnam (www.anneefrancevietnam.com), Saisons croisées France-Afrique du Sud (en 2013, pour son volet Afrique du Sud en France, (http://france-southafrica.com/), Tandem Dakar-Paris (http://www.tandem-dakarparis.com).

Deux nouveaux sites sont par ailleurs consacrés à des projets spécifiques en matière d’échanges et de coopération artistiques : l’exposition Boîte-en-valise (www.boiteenvalise. com) et le projet Liaisons urbaines (www.liaisonsurbaines.com).

ifcinéma
Numérique
  • IF Laos
  • IF Burundi
  • IF Bosnie
  • Culturethèque Etats-Unis
  • Culturethèque Lituanie
  • Culturethèque Rwanda
  • IF Mapp

plateformes et applications numériques

19 pays connectés à IFmobile

Téléchargée plus de 1 800 fois, cette application recense fin 2013 les événements programmés par les Instituts français de 19 pays. Destinée au grand public, IFmobile associe français et langue locale pour proposer un agenda culturel bilingue.

17 nouveaux sites d’Institut français créés à partir d’IFthème

En 2013, 17 Instituts français ont créé leur site en utilisant IFthème, site clé-en-main développé par l’Institut français à Paris sous Wordpress et Open Source : Bosnie-Herzegovine, Burkina Faso, Burundi, Croatie, Émirats arabes unis, Estonie, Finlande, Haïti, Jérusalem (P), Koweït, Laos, Luxembourg, Mali, Singapour, Suède, Tchad, Turquie, Yémen

http://www.institutfrancais.com/fr/site-cle-en-main
IFthème est disponible sur https://github.com/anou/iftheme

ifcinéma
Numérique

15 000 films téléchargés sur IFcinéma

Plateforme de cinéma en ligne, IFcinéma a été utilisée en 2013 pour des projections de type ciné-club ou pour un usage pédagogique dans 160 pays. 15 000 films ont été téléchargés par 2 000 utilisateurs. Parmi eux, 550 sont enseignants. Ils sont accompagnés par 75 administrateurs. 50 formations ont également été délivrées pour les aider à s’approprier la plateforme.
http://ifcinema.institutfrancais.com/

99 Culturethèques déployées

99 bibliothèques numériques ont été déployées à partir d’une plateforme commune mise en place par l’Institut français à Paris. Parmi elles, 30 sont ouvertes auprès des publics locaux.
http://www.culturetheque.com/exploitation/default/accueil-ermes.aspx

300 000 vidéos vues sur Institutfrancais.tv

La webtv de l’Institut français propose 1 200 vidéos postées par le réseau culturel et ses partenaires, qui ont été vues plus de 300 000 fois en 2013.
http://institutfrancais.tv/

5 nouvelles IFmapp

5 nouvelles cartographies thématiques sont venues rejoindre, en 2013, le portail des IFmapp : elles sont consacrées à la langue française – IFmapp TICE (Technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement), et IFmapp francophonie (pour la Semaine de la langue française et de la Francophonie au mois de mars), au théâtre – IFmapp Teatroskop –, au Fonds franco-allemand – IFmapp FFA – et au Tandem Dakar-Paris. Outil collaboratif du réseau culturel, IFmapp compte plus de 400 administrateurs dans le monde entier.
http://ifmapp.institutfrancais.com/

 

ifcinéma
Numérique
  • Exposition nuémrique Albert Camus - Application dédiée

NOUVEAU SUPPORT

La production d’une première exposition numérique

Sous la forme d’une fresque de près de 5 m de long, l’exposition Camus 1913-2013 propose, en version multilingue, de nombreux contenus numériques – extraits, documents d’archives, vidéos, textes critiques. Tous sont accessibles via des QR Codes et une application dédiée pour tablettes et Smartphones.
http://www.institutfrancais.com/fr/actualités/lexposition-numerique-camus-1913-2013

ifcinéma
Numérique
  • Hackathon
  • Hackathon
  • Hackathon - Restitution des données

COOPÉRATION NUMÉRIQUE

5 postes pilotes pour 5 thématiques de coopération sur les enjeux numériques en 2013 / 2014 :

  • Canada : Lab Émergence, laboratoire de nouvelles écritures,
  • États-Unis : industries culturelles et création,
  • Allemagne : mémoire et archives numériques,
  • Chine : forum numérique,
  • Maroc : accompagnement numérique de la Nuit des philosophes.

l’ouverture des données de l’Institut français

Dans le cadre du programme Digital Africa, l’Institut français a ouvert, le 29 novembre 2013, ses données à une équipe de développeurs franco-sénégalais. Un atelier participant de l’Open Data, mouvement d’ouverture des données et philosophie fondée sur l’idée que l’information publique est un bien commun.
http://www.institutfrancais.com/fr/actualites/linstitut-francais-ouvre-ses-donnees

ifcinéma

Mécénat

L’année 2013 était une grande année pour le mécénat de l’Institut français.

D’abord, l’équipe Mécénat a été renforcée grâce au recrutement d’une nouvelle responsable et d’une stagiaire, pendant 6 mois. Cela a permis de doubler les efforts de ce service à l’heure où le développement de ses ressources propres conditionne la réussite de certains projets.

Composée de spécialistes de la levée de fonds et de la philanthropie, cette équipe a su relever les défis dès le courant de l’année 2013 :

  • Organisation d’une nouvelle levée de fonds record au bénéfice du 50e anniversaire des relations diplomatiques entre la France et la Chine : collecter plus de 3 M€ en 3 mois ! Cela confirme une nouvelle fois que le modèle économique proposé par les Comités de mécènes, propres aux Saisons, répond aux attentes des mécènes de plus en plus exigeants.
  • Les travaux et la programmation de la Villa Kujoyama au Japon ont également été un temps fort de l’année 2013 pour le Mécénat : grâce à l’implication de 2 généreux mécènes, ce sont 1,25 M€ qui ont été levés, permettant ainsi à la Villa de rouvrir en 2014.
  • Gestion de la relation avec les mécènes par la mise en oeuvre d’un programme relationnel alliant des événements dédiés aux mécènes.
  • Soutien aux projets phares, hors saisons : La Biennale de Venise avec Anri Sala à l’honneur, le Pavillon les Cinémas du Monde à Cannes, l’exposition itinérante LuxInside qui proposait de voir les objets de luxe de l’intérieur, le soutien à la médiathèque de Nouakchott en Mauritanie avec le projet Afripédia, etc.
  • Partage de notre savoir-faire et de notre expérience au bénéfice du réseau : animation d’un atelier sur le mécénat pour les Agents du réseau dans l’objectif de transmettre une méthodologie et des outils pratiques leur permettant de développer leur propre stratégie de mécénat.

Enfin, au-delà de l’opérationnel, l’équipe Mécénat mène aujourd’hui un réflexion stratégique sur l’organisation du mécénat et sur l’exploration de nouvelles pistes de ressources extrabudgétaires.

Coordination
avec le réseau

 

Le Département Coordination avec le réseau a vu le jour en février 2013. Issu du regroupement des Pôles « réseau et expérimentation » et « formation du réseau » auparavant rattachés au Département des Ressources humaines et du réseau, il s’est étoffé en septembre 2013 avec l’insertion du Pôle « démarche qualité et appui aux centres de langues » qui était intégré au Département Langue française. Ce département est rattaché au Secrétariat général pour affirmer à la fois son approche transversale de l’activité de l’Institut français et son importance à renforcer et améliorer la relation au réseau.

Formation

Le Pôle formation du réseau de l’Institut français assure la mission de formation et de professionnalisation des agents du réseau culturel français à l’étranger. L’organisation de formations par l’Institut français concerne l’ensemble du réseau culturel français à l’étranger : services de coopération et d’action culturelle, instituts français et alliances françaises. Les formations s’adressent à tous les membres du réseau quel que soit leur statut (expatriés, agents recrutés localement, volontaires internationaux) et leur structure de rattachement. Il s’agit de permettre aux agents de faire face aux évolutions des métiers, d’être en capacité de s’adapter et de développer leurs compétences professionnelles.

Les formations conçues et mises en oeuvre par le Pôle formation, répondent aux priorités définies avec le ministère des Affaires étrangères. Elles s’inscrivent dans des thématiques variées afin de pouvoir répondre aux différents besoins correspondants aux missions des agents.

En 2013, 37 formations ont été organisées, représentant 254 journées, pour 1 112 participants (dont 468 entre les Ateliers de l’Institut français et le Stage des nouveaux partants). Sur les 644 participants à des modules de formation, 81,83 % étaient des recrutés locaux.

Coordination
avec le réseau

Sur la totalité des 1112 personnes, 59,71% exercent en Institut français, 24,19% en Alliance française et 15,73% en Service de coopération et d’action culturelle d’Ambassade.

10 thèmes génériques ont été développés, dont certains sous forme de modules-types adaptés aux spécificités du réseau (livre et savoirs, appropriation des outils numériques mis en place par l’Institut français, langue française, cinéma et audiovisuel, spectacle vivant, gestion, coopération européenne, communication...), afin de poursuivre l’action structurante de ce pôle dont les bases avaient été posées en 2012, et d’accompagner les évolutions des métiers.

Sur les 37 formations organisées en 2013, 12 se sont déroulées en France, 25 dans les postes (dont 1 accessible à distance et certifiante à destination des médiathécaires).

Un nouveau programme, le « plan d’appui aux formations régionales » a été mis en place, avec succès, en 2013 pour appuyer l’organisation de formations locales ou régionales et soutenir les postes dans leur plan de formation de leurs personnels. Il comprend deux volets :
– l’assistance, via des missions d’expertise et de soutien, à la conception et à la mise en oeuvre d’un plan local de formation des agents, tous statuts confondus, des instituts français et alliances françaises,
– le soutien financier aux formations organisées par les postes, par l’intermédiaire d’un fonds spécifique de l’Institut français.

Coordination
avec le réseau

LES ATELIERS DE L’INSTITUT FRANÇAIS 

Les Ateliers de l’Institut français se sont tenus pour la troisième année consécutive, les 18 et 19 juillet 2013, à Lille, après Marseille en 2011 et Nantes en 2012. Les 619 participants, dont 338 appartenant au réseau culturel français, ont débattu sur la question de la promotion de l’image de la France ou Comment promouvoir une image moderne de la France dans un environnement concurrentiel ?. Le réseau culturel français affirme son attachement à ce rendez-vous annuel en raison de son ancrage en région et de la présence des collectivités territoriales avec lesquelles l’Institut français a noué des liens.

Débat d’idées et diplomatie des droits de l’homme, Que faire des clichés ? Comment peuventils contribuer à valoriser une image contemporaine de la France ?, L’influence de la France passe-t-elle encore par ses idées ?, Médiatiser l’innovation scientifique et technologique pour faire évoluer l’image de la France, Innovations et savoir-faire: méthodologie de montage de projets et partenariats de contenu avec des entreprises françaises, Concilier image de la France et internationalisation de la création : autant de sujets qui ont été questionnés au regard de la priorité donnée à la « diplomatie économique » par le ministre des Affaires étrangères pour les années à venir.

Ce moment qui allie rencontres, débats et formations (grâce aux ateliers « outillants ») a permis une fois de plus aux participants d’explorer ces problématiques au regard des spécificités de leur environnement à l’étranger et de réfléchir ensemble à la conduite et la traduction sur le terrain d’une politique d’influence « à la française » dans un monde en mouvement.

Coordination
avec le réseau

DEMARCHE QUALITE ET DÉVELOPPEMENT DES CENTRES DE LANGUE

Harmonisation des logiciels de gestion des cours

Depuis 2012, l’Institut français travaille à une meilleure adaptation des logiciels de gestion aux besoins des centres de cours et de certifications. L’objectif est de rationaliser et d’harmoniser les opérations de gestion, de pilotage et de reporting, et d’améliorer la qualité de service au client final : l’apprenant de français.

Avec le concours d’une équipe-projet constituée de responsables des cours des Instituts français d’Allemagne, du Chili, d’Italie, du Japon et du Royaume-Uni, le projet de réingénierie a consisté à améliorer et à homogénéiser trois des logiciels majoritairement utilisés dans le réseau culturel français : Alisoft, Arc-en-ciel, Hanaf.

L’année 2013 a été consacrée à l’harmonisation des données, à la définition des indicateurs et au développement de nouvelles fonctionnalités.

Le déploiement des nouvelles versions des logiciels s’achèvera en juin 2014.

La gestion automatisée, l’informatique décisionnelle, le commerce électronique et la relation-client 2.0 ont fortement progressé depuis le début du projet de réingénierie : fin 2013, ce sont 206 instituts français et alliances françaises qui utilisent l’un des trois logiciels.

Construction d’un système de management de la qualité

Comment apporter un appui opérationnel, efficace, durable et généralisé à tous les centres de cours et de certifications ? Comment appuyer au quotidien et fournir les outils indispensables aux agents en charge de la gestion et du pilotage des centres de langue ? Comment aider concrètement ces métiers exigents et complexes à s’organiser, à prendre les bonnes décisions, à agir efficacement, à maîtriser les risques du marché et à atteindre des résultats indispensables au financement du réseau culturel ?

En 2013, l’Institut français a initié la construction d’un nouveau référentiel qualité pour la normalisation du management, de l’élaboration et de la commercialisation des produits et services de cours et de certifications.

Dans la logique collaborative qui fait sa marque de fabrique, l’Institut français construit les outils et les ressources mutualisés qui garantiront demain la compétitivité des centres de langue. Grâce au concours motivé de nombreux agents du réseau des instituts français et des alliances françaises, de celui de la Fondation Alliance française et du MAE, le nouveau référentiel qualité devrait être prêt à la mi-année 2014.

Coordination
avec le réseau

Missions d’expertises qualité

La démarche qualité ce sont aussi des missions d’expertise et de conseil menées sur appel à candidature : en 2013, 14 visites d’établissements ont été réalisées dans 7 instituts français (Pologne, Turquie, Roumanie, Gabon, Sénégal, Indonésie, Camboge) et 7 alliances françaises (Saint-Domingue, Rio, Accra, La Haye, Vancouver, Shangaï, Puerto Rico), soit 40 établissements depuis 2010. Dans une logique d’amélioration continue, chaque mission aura permis l’élaboration de plans d’actions spécifiques à chaque centre

Coordination
avec le réseau

Réseau

Le développement d’un Pôle réseau, renforcé par un recrutement, a permis de poser les bases d’une approche géographique de l’action conduite par l’Institut français, tant en terme de réponses aux questions et enquêtes (préparation des missions de l’inspection générale des affaires étrangères, contribution aux plans d’action des ambassades, auxquestions parlementaires, etc.), que relations aux postes (participation aux réunions de Cocac régionales, aux Cosl, etc.). Il constitue une interface facilitatrice entre le réseau et les différents départements de l’Institut français (préparation de conventions cadres, dossiers transversaux comme la villa Kujoyama, la commémoration du centenaire de la grande guerre). Il est enfin responsable de l’élaboration et du suivi d’une stratégie telle que la question du genre, conformément aux engagements pris par le ministère des Affaires étrangères.

C’est enfin, lui qui assure à la fois la veille et le dialogue avec le ministère des Affaires étrangères sur l’évolution du réseau culturel français tant en terme de cartographie des dispositifs (implantations, emplois) qu’en terme d’évolution des métiers et des compétences. Il apporte, à ce titre, une expertise importante au Pôle formation du réseau.

Coordination
avec le réseau

EXPéRIMENTATION

L’année 2013 aura été marquée par la poursuite jusqu’à son terme du processus d’expérimentation. Deux rapports ont été remis aux assemblées parlementaires par le ministre des Affaires étrangères en mars et octobre 2013. Le Président de l’Institut français a été reçu en audition par les commissions compétentes des deux assemblées pour défendre le travail accompli et la position de l’Institut français. En annonçant sa décision de ne pas poursuivre l’expérimentation au delà de la période prévue, le ministre des Affaires étrangères a souligné la qualité du travail accompli par les équipes de l’Institut français, même si selon lui cette expérimentation n’avait pas permis d’apporter une valeur ajoutée significative au modèle organisationnel actuel du réseau culturel français. Tout à été mis en oeuvre pour rendre au ministère les établissements des 12 postes participants conformément au principe de réversibilité inscrit dans la loi de juillet 2010.

Ressources humaines

2013 a vu la naissance et le renforcement d’une Direction des Ressources humaines en propre. En effet, elle a été séparée de la mission de coordination avec le réseau (voir plus loin). L’équipe a été renforcée par l’embauche d’un chargé de mission RH / Paie, suite au transfert du dossier « paie » de la DAAF vers la DRH.

 

Effectifs de l’établissement 

Au 31 décembre 2013, l’effectif de l’Institut français était de 143 salariés (CDI et CDD), composé à 67,13 % de femmes et à 32,87 % d’hommes.

Conformément à l’accord sur l’égalité entre les hommes et les femmes qui prévoyait qu’à compétences et qualifications égales, expérience professionnelle égale et niveau de diplôme égal, l’Institut français s’engageait à favoriser la mixité de l’emploi et des recrutements. Pari réussi en 2013 puisque le nombre de recrutements « hommes » a été de 12 et le nombre de recrutements « femmes » à également été de 12 (tous contrats confondus : CDI et CDD).

 

Ressources humaines

Réorganisation de l’organigramme

L’Institut français a poursuivi la refonte de son organigramme pour rendre plus lisible et plus visible ses nouvelles missions et orientations en tant qu’opérateur du ministère des Affaires étrangères, notamment en appui au réseau culturel extérieur de la France. Engagée dès le mois de janvier 2013, elle consacre dès février 2013, la séparation en deux départements, « Ressources humaines » d’une part et « Coordination avec le réseau » d’autre part de ce qui était le Département « Ressources humaines et Réseau ». L’Institut souhaite ainsi affirmer davantage ses échanges permanents avec le réseau culturel. Ce département sera étoffé à l’automne avec l’intégration du Pôle de la démarche qualité et appui aux centres de langues. Ces deux départements sont dorénavant rattachés au Secrétariat général. Au même moment, le mécénat se renforce et devient un service avec à sa tête deux responsables mécénat.

En septembre 2013, à la faveur du départ de plusieurs directeurs, les départements « Langue française » et « Livre et Promotions des Savoirs » sont regroupés pour créer un département d’assise et de visibilité plus large « Langue française, Livre et Savoirs », qui affirme davantage la nécessaire transversalité entre nos stratégies sur la langue française et les savoirs. Mouvement inverse au sein du Département « Communication et Numérique » qui, quant à lui, se scinde en deux départements « Communication » et « Numérique » et ce, afin de rendre plus lisible et plus visible, la stratégie mise en oeuvre depuis ses débuts par l’Institut français dans le domaine du Numérique.

Ressources humaines

Négociation d’accords d’entreprise

Un accord d’entreprise expérimental (d’un an) sur le télétravail a été signé en 2013. Il prévoit que durant toute l’année 2014, des salariés puissent bénéficier à leur demande et en accord avec leur hiérarchie de ce nouveau mode d’organisation du travail.

Cet accord s’inscrit en réponse à une demande formulée par le Comité d’entreprise dès 2011, reprise par les salariés lors du premier séminaire interne de l’Institut français. Il est le fruit des discussions conduites par un groupe de travail qui a spécialement été dédié à cette question.

 

Ressources humaines

Dématérialisation de la gestion des ressources humaines

La dématérialisation de la gestion des ressources humaines s’est poursuivie avec la mise à disposition de tous les salariés d’une plateforme de gestion des absences (congés, RTT, etc.) et d’accès aux informations administratives les concernant. Les salariés peuvent ainsi déposer en ligne leurs demandes d’absence (plus de formulaire papier) et corriger les données administratives les concernant.

Ressources humaines

Séminaire interne

C’est désormais une tradition au sein de l’Institut français. Le Séminaire interne constitue

le grand rendez-vous de l’établissement avec l’ensemble de ses salariés. Organisé en juin, il a porté cette année la question de l’évolution des métiers au sein de l’Institut français en corrélation avec son nouveau rôle d’opérateur du ministère des Affaires étrangères, les changements fondamentaux de l’environnement culturel et diplomatique dans lequel intervient l’Institut français et dans la perspective de la négociation de son prochain contrat de moyens et d’objectifs pour la période 2014-2016 .

Beaucoup de suggestions et d’idées issues de ce séminaire continuent de nourrir la réflexion et la discussion autour de nouveau document stratégique en cours d’élaboration.